Culture

BAGNOLS Les empreintes de rue de Jean-Denis Castellane et les sculptures d’Yves Allègre s’exposent à Art & Co

Jean-Denis Castellane et Yves Allègre exposent leurs oeuvres à la galerie Art & Co, à Bagnols (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Jean-Denis Castellane et Yves Allègre exposent leurs oeuvres à la galerie Art & Co, à Bagnols (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

La galerie d’artistes Art & Co, à Bagnols, accueille une nouvelle exposition temporaire, et comme d’habitude, il y a de la qualité.

Ce mois-ci, la galerie met à l’honneur les photographies de Jean-Denis Castellane, originaire du Garn, et les sculptures originales du lyonnais Yves Allègre.

Journaliste pour La Tribune de Montélimar et TV Sud magazine, Jean-Denis Castellane ne se sépare jamais de son appareil photo. Quand il n’est pas en reportage, ce fringant sexagénaire prend en photo ce qui appelle « des empreintes de rue », à savoir « un petit détail qui échappe à tout le monde, mais qui mis en lumière arrive à donner le change comme un tableau. »

Les photos de Jean-Denis Castellane (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Les photos de Jean-Denis Castellane (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Ainsi, les tâches d’huile sur une plaque métallique, des affiches superposées ou encore un pas de porte pris de près deviennent de vrais tableaux, et ce « quasiment sans faire appel à un logiciel de retouche », affirme le photographe, qui a travaillé dans la mode avant notamment de couvrir des conflits armés. Pas fan des portraits ou des paysages, il préfère « faire des photos un peu différentes. »

Les sculptures d'Yves Allègre (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Les sculptures d'Yves Allègre (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Après une première exposition à Lyon en avril dernier, le sculpteur Yves Allègre expose ses œuvres en alu et acier à Bagnols. Des matériaux froids auxquels les formes rondes d’Yves Allègre donnent une certaine poésie. On y retrouve des kangourous qui font… du ski, un cœur, un éléphant ou encore un remarqué crocodile, tous réalisés à partir de superpositions de couches : « c’est ma ligne directrice, pour avoir un volume et un effet 3D ».

Le crocodile d'Yves Allègre, la plus nîmoise des oeuvres du Lyonnais (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Le crocodile d'Yves Allègre, la plus nîmoise des oeuvres du Lyonnais (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Issu du monde de la mécanique, Yves Allègre travaille à partir de croquis et utilise la découpe laser. Il n’empêche que « chaque pièce est unique, hormis la découpe, tout le reste est manuel », précise le Lyonnais, qui reviendra à la galerie Bagnolaise au printemps prochain.

L’exposition est à voir jusqu’au 8 novembre à la galerie Art & Co, 3 rue de la République à Bagnols.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité