A la uneEconomie

ALÈS Visite du secrétaire d’Etat à l’Industrie : l’Ecole des Mines vante ses fleurons

Devant la PGO e-Hemera lauréate du 3e prix du concours Lépine International. EL/OG
Devant la PGO e-Hemera lauréate du 3e prix du concours Lépine International. EL/OG
Devant la PGO e-Hemera lauréate du 3e prix du concours Lépine International. EL/OG

Ce lundi, Christophe Sirugue, Secrétaire d’État chargé de l’Industrie, était à Alès pour visiter l’entreprise SNR Cévennes qui vient d’obtenir le label « Vitrine Industrie du Futur ». L’occasion de découvrir l’Ecole des Mines, qui a mis les petits plats dans les grands.

D’ordinaire, les visites ministérielles s’effectuent au pas de course. Ce n’était pas le cas, cet après-midi, à l’Ecole des Mines d’Alès. Pendant plus d’une heure et quart, l’établissement a présenté ses activités avec un scénario bien préparé. Objectif : mettre en avant tout ce qui fait sa renommée. Etudiants, fonctionnaires, cadres, des dizaines d’acteurs ont été mobilisées.

Après une brève introduction power point sur l’école, le directeur Bruno Goubet emmène le secrétaire d’Etat dans un tourbillon de projets et d’innovations. D’abord le volet formation et la mécatronique. Trois apprentis de deuxième année dévoilent leur robot pousseur qui sera prêt dans plusieurs mois. Puis la révolution pédagogique, et les étudiants étrangers. On passe ensuite au volet innovant, avec la PGO e-Hemera, lauréate du 3e prix du concours Lépine International en mai dernier. Une fierté. « 80 étudiants ont travaillé dessus sur ce véhicule 100 % électrique. C’est un moteur basse tension avec une carrosserie en fibre de lin pour militer l’impact carbone« , précise le directeur. Dernière partie de la visite : l’incubateur. Sets solutions, Resilent innovation, SD Tech, les entreprises les plus médiatisées sont présentées unes à unes.

Christophe Sirugue semble conquis. « Notre industrie redevient un domaine d’avenir, vous êtes la fierté de notre pays« , précise-t-il au micro. Mais la réalité reste préoccupante et le secrétaire d’Etat l’avoue lui-même. « J’ai récemment été en Inde. Pour un étudiant français, il y en a 25 allemands… Il y a encore du chemin à parcourir« . Pour réponse, ce dernier rappelle simplement le rôle des Régions dans le soutien à l’innovation, l’existence du crédit emploi recherche, et le regroupement des Ecole des Mines de l’Hexagone dans l’Institut Mines-Télécom, à compter du 1er janvier 2017 : « Ce rassemblement renforcera les compétences afin de rétablir la compétitivité ».

Eloïse Levesque

Eloïse Levesque, journaliste diplômée de l'université de droit et de science politique de Montpellier, à Objectif Gard depuis mars 2014

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité