A la uneActualités

FAIT DU JOUR Yvan Lachaud (UDI) réajuste sa politique des transports

Photo d'illustration DR/OG
Photo d'illustration DR/OG

Attaqué sur sa politique des transports, le président UDI de Nîmes Métropole a remis en service plusieurs lignes de bus. 

Le dossier des transports est épineux pour Nîmes Métropole. Depuis plusieurs semaines, un collectif de citoyens, Tango pour Tous, se mobilise après la hausse des tarifs et la rationalisation des lignes. Ce samedi 14 janvier, une nouvelle mobilisation est prévue devant la boutique Tango, rue Régale. Pour débuter l’année sous de bons auspices, Yvan Lachaud a fait le point sur les modifications du réseau. Des modifications effectuées « avec ceux qui veulent discuter et non brailler comme le fait M. Perfettini qui fait de ce collectif un outil politique ».

Les amabilités passées, le centriste rappelle une énième fois le déficit récurrent (15 M en 2014) du budget transport et l'impérieuse nécessité d'y remédier. Parmi les écueils de sa politique, « la non-augmentation des tarifs depuis 10 ans ». Yvan Lachaud l’assume : « j’étais à la manoeuvre, j’en prends ma dose de responsabilité. Nous avons fait une erreur. Rien ne peut rester 10 ans sans augmentation ». Désormais le premier voyage du ticket rechargeable coûte 1,60 € et 1,30 € pour le second voyage.

Marche arrière sur plusieurs lignes

Sur la question des lignes, l’affaire est plus complexe. Au côté du délégataire Kéolis (Tango), Yvan Lachaud a présenté « plusieurs améliorations qui ont démarré le 3 janvier ». Ainsi, sur le Mas de Ville et le lycée Philippe Lamour, « il y avait un problème de connexion avec la gare routière. C’est réglé ! ». Au passage, Nîmes Métropole précise que « le lycée a davantage de dessertes que par le passé puisqu’ils ont une ligne à l’arrière de l’établissement et une autre qui passe par le carrefour Salomon Reinach ».

Bonne nouvelle également sur le Jean-Jaurès : « nous avons eu des demandes du secteur médical. Je les ai entendues. Dès le 6 février, la ligne 9 qui arrive depuis la route d’Ales repassera par Jean-Jaurès pour reprendre la rue de la République puis Montcalm ». En attendant, une navette sera mise en place toutes les 30 minutes. Quant au service du dimanche sur Courbessac et Route d’Ales, sept à huit lignes sont remises en place.

Difficultés sur Pissevin

Seul point noir, selon l’exécutif : la rue Utrillo à Pissevin : « nous sommes dans un quartier qui est en insécurité permanente. Je conçois que des hommes et des femmes de tout âge aient des difficultés à franchir des chemins qui ne sont plus éclairés parce que détruits (…) Nous sommes ouverts aux solutions qui seront proposées ».

Réitérant ne pas avoir « la science infuse », Yvan Lachaud reste inflexible sur la nécessité de réaliser des économies : « comme à Paris, Bordeaux ou Lyon, on ne peut pas aller d'un endroit à un autre avec une ligne. Les cars seraient vides ! Par contre, si vous vous rabattez sur des lignes principales et centrales, ça fonctionne ». L'avenir le dira. 

CM

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

1 commentaire sur “FAIT DU JOUR Yvan Lachaud (UDI) réajuste sa politique des transports”

  1. LES FORMULAIRES DE CONTACT TANGO ET AGGLO ETANT INDISPONIBLES JE VAIS M EXPRIMER ICI
    Je viens d’entendre l’intervention de Monsieur LACHAUD sur l’antenne de radio France bleu Gard Lozère en ce jour 4/01/17?

    La seule chose positive qu’il faut en retenir, c’est que Monsieur LACHAUD a changé de vocabulaire et ne traite plus les opposant à son nouveau réseau de bus, il ne nous traite plus de communistes…non il a dit que nous sommes des hommes et des femmes, des représentants de comités de quartiers qui ont parfois de bonnes idées pour améliorer le réseau.
    Nonobstant, je n’ai pas entendu de changement effectif concernant la remise en place des arrêts de PISSEVIN. Il n’a pas dit qu’il remettrait au moins un arrêt sur 2 alors qu’il nous en a enlevé 7 et que nous avons bien fait comprendre qu’il était très difficile au quotidien quand on travaille, quand on étudie ou quand on est âgé de faire tant de marche dans de mauvaises conditions pour se rendre aux arrêts de bus.

    Monsieur LACHAUD assure qu’il y a prise en compte des difficultés des personnes âgées dans leur déplacement et que pour les soulager on ferait passer la ligne 8….mais la ligne 8 va vers ville active…nous, habitants de PISSVIN, nous voulons aller en ville, la gare, les lycées, les administrations comme la CPAM, le tribunal, la maire sont en ville pas en ville active. Vous prenez parti des personnes âgés comme nous l’avions demandé mais les clubs des séniors sont en ville, pas en ville active…vous suggérez donc de faire prendre 2 bus à nos ainés pour qu’ils aillent en ville….ça rallonge de combien de minutes le temps de trajet ? Et la fatigue musculaire pour monter dans un bus, en redescende et remonter dans un autre bus….dois- je vous rappeler que les trottoirs rue Utrillo ne sont pas aménagés pour ramener le niveau du bus à celui du trottoir ? Quel avantage à faire passer le 8 dans la rue UTRILLO ?? aucun sinon de faire perdre du temps aux usagers du 8 qui empruntent cette ligne pour se rendre en ville active à des rendez-vous médicaux….bus qui passe 2 fois (toutes les 20mn oui ça fait 2 fois par heure) par heure….à des horaires mal placé ….
    Faire passer le 8 dans la rue Utrillo n’est pas pas la bonne solution. Elle ne répond pas aux doléances de pouvoir descendre directement en ville en venant de ce quartier comme auparavant.

    De plus nous avons signalé que la ligne 3 arrivait bondée Nimes-ouest puisqu’elle descend de Valdegour et a fait le plein d’usager dans tout Valdegour…les habitants de Pissevin n’ont pas de place, encore moins assises alors que nous payons nos titres de transports aussi cher que les autres, pourquoi devrions-nous toujours voyager dans de mauvaises conditions, toujours debout et en plus c’est sale et ça sent mauvais. Donc là non plus, Monsieur LACHAUD ne répond pas aux habitants de Pissevin.

    Monsieur Lachaud a fait comprendre en non-dit que la ligne 2 ne serait pas modifiée car elle préfigure la future t2 de 2020…donc on nous puni 3 ans à l’avance…donc les habitants de PISSEVIN ne retrouveront plus jamais le trajet direct de la ligne A qui nous menait en 15minute à la gare en bas de nos immeubles…..
    C’est comme ça partout dans les grandes agglomérations a dit monsieur LACHAUD….mais Nîmes n’est pas une grande agglomération….à l’agglomération on mélange allègrement les besoins des villageois qui ont fait le choix d’habiter éloigner sans un village et les besoins des citadins, qui eux avaient les bus en bas de chez eux et qui s’en voient privé du jour au lendemain, sans autre forme de procès à par se faire snober par les élus…..et monsieur LACHAUD l’a dit lui-même, quand on habite comme lui en garrigue, on ne peut pas exiger d’avoir les mêmes services de bus qu’en habitant en ville.
    Les habitants des communes voisines se fichent que les habitants de PISEVIN perdent leur service de proximité avec des bus direct pour se rendre au travail alors que pour beaucoup c’est la seule solution pour se déplacer (pas les moyens d’avoir une voiture), comme nous , habitants de PISSEVIN, nous nous fichons de savoir que les habitants des communes voisines n’aient pas de bus en sortant de leur villas…

    Comprenez que nous c’est tous les jours que nous allons étudier, travailler, nous avons donc besoin de nos bus tous les jours, à proximité et rapidement comme avant. C’e n’est pas pour aller faire des courses ou se promener ou un rendez-vous ponctuel.
    Vous vous rendez compte qu’il faut partir plus d’une heure à l’avance de chez soi quand on veut prendre un train aujourd’hui ????? En partant de PISSEVIN…oui il faut calculer le temps de marche pour aller aux arrêts de bus éloignés, le temps de laisser passer au moins 2 ligne 3 sur-bondés….vous arrivez avec beaucoup de peine à prendre votre train….et vous avez plus de chance de le rater qu’autre chose.
    Monsieur Lachaud a dit que c’était normal pour un habitant des garrigues de partir une heure à l’avance pour prendre son train….mais est ce normal que l’habitant de PISSEVIN fasse de même alors qu’avant avec le bus A, on arrivait à la gare en 20minutes en moyenne ?

    Et la ligne qui va au CHU jusqu’à PALOMA, laissez mois vous dire qu’il n’y a pas grand monde qui va jusqu’au CHU. J’y vais tous les jours hélas en ce moment au CHU, il n’y a pas foule dans le bus ligne 2…il n’y a qu’à voir les parkings remplis de voitures payant et non payant pour se rendre compte que les gens se rendent à l’hôpital en voiture….et l’arrêt de bus à la maison des compagnons…il n’y a personne ni qui y monte, ni qui en descend….perte de temps et d’argent…..et traverser la rue Matisse longue et mal éclairée, plus se rendre à capitelle en bas de KENNEDY en longeant la route…..
    L’arrêt capitelle, en bas de BASSANO est un calvaire, il y fait un froid horrible et mordant…traverser l’avenue KENNEDY tous les soirs, dans le noir, pour rentrer chez nous c’est long et dangereux…non vraiment la ligne 2 ce n’est pas pensé pour les habitants de PISSEVIN et les habitants de Saint Césaire prennent le 5 pas le 2….que dire…il faut trouver une solution pour recréer l’équivalant du A avec les nouvelles lignes….

    Je propose une ligne PISSEVIN-Gare de NIMES, comme une navette…..qui reprendrait quasiment le trajet de l’ancien A…ce bus desservirait les 7 arrêts supprimés de la rue UTRILLO…. Mais Sans passer par Condorcet/lakanal donc sans passer par la rue Weber, ni Cité U puisqu’eux ont déjà la ligne 3 en bas de la cité. Il continuerait sur le KENNEDY en ligne droite. Il s’arrêterait à la gare….il n’y en aurait que toutes les 15 ou 20 minutes mais surtout aux heures de pointes…6h30, 7h00,7h30,8h00,8h30…..et le soir retour au départ de la gare 17h00, 17h30, 18h00 18h30, 19h00,19h30,20h00….du moment que les arrêts sont remis à UTRLLO avec une desserte assurée en ville, ESPLANADE et gare de Nîmes, je pense, que nous, habitants de PISSEVIN nous seront satisfait.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité