Faits Divers

NÎMES La police démantèle un trafic, une autre équipe prend la suite le lendemain

Vue aérienne du centre ville de Nîmes. DR
Vue aérienne du centre ville de Nîmes. DR

 

Nouvelles interpellations quartier Gambetta

Les policiers de la Sûreté Départementale ont procédé cette semaine à des interpellations quartier Gambetta à Nîmes. Ils ont mis fin aux agissements de trafiquants de drogue qui "géraient" un "commerce" de cannabis autour de la rue Bachalas et des artères proches. 6 hommes soupçonnés de s'adonner au trafic ont été interpellés par 25 fonctionnaires du commissariat et des policiers du RAID. Parmi les personnes arrêtées dans le cadre de ce dossier suivi par un juge d'instruction de Nîmes, il y a chef présumé du trafic, le chef d'équipe, deux nourrices et des petites mains, chargées de fournir la marchandise aux piétons et automobilistes qui fréquentaient le quartier pour s'alimenter en produits stupéfiants.

Trafic de drogue dans la rue démantelé en janvier

Un démantèlement qui s'inscrit après une affaire survenue en janvier dernier où les mêmes policiers du "groupe stups", avaient procédé à une première opération et avaient envoyé en prison de nombreux dealers de rues et des chefs d'équipe. Cette structure derrière les barreaux, dès le lendemain une autre équipe avait pris la "succession"au grand désespoir des habitants du quartier qui dénoncent le trafic qui se déroule en bas de chez eux. Pour rappel, le réseau du "Bachalas" aurait des bénéfices évalués entre 2 000 et 3 000 euros par jour. Les interpellations de cette semaine prouvent en tout cas que les services de police n'ont pas l'intention de laisser les rues proches du Boulevard Gambetta aux mains des trafiquants. Les personnes arrêtées étaient vendredi en cours de présentation au Palais de Justice de Nîmes.

Boris De la Cruz

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité