Culture

BAGNOLS Le Zion Garden tient toutes ses promesses

Pablo Moses.
Pablo Moses.
Pablo Moses.

Le festival de reggae Zion Garden a, une nouvelle fois, rassemblé de nombreuses personnes à Bagnols-sur-Cèze pendant six jours.

Elle n'est pas encore terminée, mais cette septième édition est plutôt réussie avec une fréquentation s'échelonnant de 1 200 personnes à 3 500 selon les soirées. Des groupes de renommée internationale ont fait vibrer le public comme les Skatalites (Jamaique), Pablo Moses (Jamaique), Jamaram (Allemagne) mais également des groupes du sud de la France comme Papet J (des Massilia Sound System), Kasaska (Avignon) ou Ashkabad. Pour les adeptes de sound system, After All Sound System a encore répondu présent cette année pour faire danser les festivaliers.

Une belle semaine qui doit aussi son succès à la vingtaine de partenaires, financiers ou matériels, qui soutient l'événement mais surtout grâce à la présence d'environ 300 bénévoles qui ont permis aux milliers de festivaliers journaliers de vivre une superbe semaine de rencontre musicale autour du reggae.

foule-2

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité