Faits Divers

GARD Lettres piégées : prison avec sursis pour les anti-corrida

photo archive manifestation anti-corrida

Le tribunal correctionnel de Nîmes a condamné, mardi après-midi, deux personnes à des peines de prison avec sursis. Elles étaient poursuivies devant la juridiction gardoise pour avoir envoyé des lettres piégées avec des lames de cutter à des personnalités du monde de la tauromachie. Les prévenus ont été sanctionnés : l'un à 10 mois de prison avec un sursis et une mise à l'épreuve et surtout une interdiction de paraître dans les villes de corridas, et l'autre de 3 mois de prison avec sursis et une peine d'amende.

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité