Economie

OCCITANIE Une nouvelle stratégie de promotion pour les produits de la marque Sud de France

DR

La présidente de la région Occitanie Carole Delga, a réuni aujourd'hui à Montpellier de nombreux acteurs du monde de l'agriculture régionale et de l'alimentaire afin de travailler ensemble à une stratégie forte de promotion des productions régionales avec Sud de France.

La concertation alimentaire menée actuellement par la Région (50 000 questionnaires remplis à ce jour) le démontre : les habitants de l'Occitanie veulent consommer de plus en plus local et font le lien entre leurs achats et le développement économique et territorial.

En créant en 2006 Sud de France, la Région participe de ce mouvement avec sa marque qui regroupe aujourd'hui près de 1405 entreprises et 9000 vins et produits agroalimentaires. Cette marque permet de soutenir les secteurs agricole, viticole et agroalimentaire, en pariant sur une stratégie commerciale de promotion collective, tant au niveau local, national qu'à l'export.

En 12 ans, le choix de la Région de s'appuyer sur une marque régionale forte et ambitieuse, a porté ses fruits. Sur les marchés de la RHD (Restauration Hors Domicile), de la GMS (Grande et Moyenne Surface) et de l'export : 1€ investi génère 41€ de chiffre d'affaire pour les entreprises régionales. En grande distribution, le retour sur investissement a été estimé en 2014 à 25 M€ pour 600 000€ investis.

Décidée en 2016, l'extension de la marque à l'ensemble du territoire nécessite aujourd'hui de prendre en compte d'autres productions régionales, notamment les produits sous signes d'identification de la qualité et de l'origine (SIQO) au nombre de 250 (1ère région en Europe) et l'émergence importante du bio.

Carole Delga a donc proposé ce jour, après consultation des acteurs concernés et des filières, de segmenter la marque en 3 catégories afin de toujours mieux répondre aux besoins des consommateurs, des entreprises et des producteurs : les produits régionaux classiques, les produits SIQO (AOP-AOC ; IGP ; STG ; AB ; Label Rouge) et les produits BIO. Cette segmentation doit permettre à la marque, et donc aux productions régionales, de gagner des nouvelles parts de marchés au moment où la société est de plus en plus réceptive aux notions d'origine et de qualité des produits.

Une gouvernance partagée de la marque Sud de France associant la Région et chacun de ses partenaires a par ailleurs été actée, afin d'accompagner le déploiement et le fonctionnement de la marque. « L'agriculture et l'agroalimentaire sont aujourd'hui les premières forces économiques régionales, avec 165 000 emplois et 21 Mds€ de chiffre d'affaire. L'enjeu lié au positionnement des productions régionales sur les marchés et à leur valorisation au meilleur prix est central », a déclaré Carole Delga à l'issue de la réunion.

 

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité