A la uneAutres sportsSports Gard

JEUDI SPORT Deux Gardois aux championnats du monde de canicross

Les Aubaisiens Gladys et Etahn porteront les couleurs de l’équipe de France en Pologne le mois prochain.

Lovly et Etahn vont concourir dans la catégorie enfants (Photo collection privée de Gladys Kwolik)

La mère et le fils étrenneront leur première sélection dans une compétition internationale de canicross, un sport qui ne manque pas de chien !

Chez les Kwolik à Aubais, c’est une meute de chiens qui vous accueille. Il y a Limbo le teckel, Jump la petite lévrier Italien, Sweez, le husky (7 ans), puis les deux sportives, Lovly la border collie (5 ans) et LS la croisée boxer doberman (3 ans). Ce sont ces deux dernières qui iront en Pologne pour les championnats du monde de canicross. Pour leurs maîtres ce sera une grande première.

Gladys, qui court avec LS, a découvert cette discipline, il y a six ans, dans le Jura, sa terre natale. « Je suis éducatrice canin et on m’avait invité à participer à une course. J’ai tout de suite accroché. » Pour cette sportive amoureuse des chiens, c’est le sport idéal. Pendant trois ans, Glady le pratique avec Sweezy. Puis elle se prend au jeu. Le canicross est un sport qui associé un coureur à pied et son chien. Les deux sont reliés pour réaliser un effort physique.

La délégation aubaisienne au grand complet (Photo Norman Jardin / Objectif Gard)

Mais cette discipline reste confidentielle. « Dans le sud, ce n’est pas encore développé, il y a très peu de course », regrette l’éducatrice canin. Puis LS est arrivée dans la famille. « Le jour où je lui ai mis le harnais, ça a collé tout de suite. Mais il a fallu que je m’entraîne car elle tire beaucoup sur la corde », se souvient Gladys. Alors, il y a un peu plus d’un an, elle crée un club à Aubais, le "Gard O dog". Depuis, avec les 12 adhérents (plus 8 enfants), elle s’entraîne sur les chemins caillouteux de la Vaunage.

Après des bons résultats en championnat de France (dont une première place à Lyon), l’Aubesienne s’est qualifiée pour les championnats du monde qui se dérouleront en Pologne, les 6 et 7 octobre. Malgré l'importance de l'événement, Gladys ne se met aucune pression. « Je n’ai pas l’esprit de compétition. Je m’éclate et m’amuse avec mon chien. Je ne cours pas après les trophées. J’ai juste l’ambition de faire un meilleur temps qu’en qualification. »  

Gladys et LS sont prêtes pour les championnats du monde (Photo collection privée de Gladys Kwolik)

C’est en famille, que Gladys se lance dans l’aventure internationale, puisque son fils Etahn participe aussi. Il sera accompagné de Lovly dans la catégorie enfant. Les Kwolik ont choisi de rejoindre le théâtre des championnats du monde par la route. « On part une semaine. J’ai fait une recherche de partenariat et de sponsors pour financer une partie du voyage. On part en camping-car avec mes sœurs car c’est la solution la moins chère et la plus pratique ».

Peut importe le résultat, car quoi qu’il arrive, Jump, Limbo, Sweezy, Lovly et LS seront toujours là pour faire la fête à Gladys et Ethan.

Norman Jardin

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité