A la uneActualitésSociété

GARD Service civique, ouverture d’esprit et sociabilisation

Le Conseil du Département du Gard a signé 14 services civiques avec des jeunes motivés pour apprendre la vie.

Amal Couvreur (Photo Anthony Maurin).

Le service militaire n'est plus mais pour tenter de remplacer son état d'esprit social, le Service civique a vu le jour et, depuis, la réussite de l'idée n'est plus à prouver.

Le Conseil du Département du Gard s'est pris au jeu et permet chaque année à quelques jeunes de venir tenter l'aventure de leur début de vie dans une collectivité ouverte et aux actions variées. Ouvert aux 16-25 ans, le service civique est indemnisé à hauteur de 573 euros par mois. C'est déjà une excellente promesse de mise dans le bain de la vie active pour des jeunes qui ont toujours beaucoup de mal à trouver leur voie sur le marché du travail.

Au Département, ce sont 14 jeunes qui sont actuellement en mission de service public dans les différentes missions proposées par le Cd30. Handicap, citoyenneté européenne, actions de prévention, personnes âgées, sport, mineurs non accompagnés, animation... Le panel est large et ouvre sur encore plus de possibilités d'avenir. Il faut dire que les jeunes ont des envies diverses mais que la vie actuelle ne leur permet pas forcément de tenter des choses.

Élue depuis trois ans sur le deuxième canton de Nîmes, Amal Couvreur sait ce que c'est. Son canton n'est pas des plus faciles. Il compte deux quartiers prioritaires où la précarité est quasi pérenne. En charge de la politique de la ville et de la jeunesse, l'élue est claire avec les jeunes en Service. " Je suis une assistante sociale qui s'est lancée en politique au lendemain des attentats de Charlie Hebdo. Vos trajectoires sont exceptionnellement surprenantes. Mon objectif, à votre sortie, c'est de savoir ce que vous allez devenir après les huit mois passés dans nos services. Quels seront vos projets et quels auront été vos ressentis ? 90% des 74 jeunes qui ont réalisé leur service civique ici en sont partis avec un projet clair. Nous sommes responsables de votre avenir. "

Les jeunes en Service civique et Amal Couvreur (Photo Anthony Maurin).

Et de l'avenir, il y en a avec ces 14 petits Gardois aux profils très différents. Elle est d'ailleurs peut-être là la plus belle réussite du Service civique... Mettre ensemble des jeunes qui ne se seraient certainement jamais côtoyés. Certains ont redoublé leur Licence et, ayant un peu de temps devant eux, ont choisi d'aider autrui. D'autres ont connu de sales expériences en formation et veulent tourner la page en apprenant d'autres rapports humains.

" J'ai terminé mes études d'infirmière et je serai diplômée en décembre. J'avais du temps et avec cette mission je m'occupe des accompagnements médicaux des jeunes ", raconte Lise qui fête ses 25 ans lundi. " J'ai connu le Service civique au Département par Facebook. J'ai raté trois fois le concours d'assistante sociale. Je voulais de l'expérience afin de voir si cela me convenait. je vais retenter une quatrième fois ! ", affirme quant à elle Alexandra.

Pour Arnaud, " J'étais en fac de bio et je prépare le concours de la police scientifique. J'ai un peu de temps. " Et Théo de poursuivre, " J'ai une licence de STAPS. Je veux mon diplôme d'analyste vidéo mais je me suis inscrit trop tardivement. J'ai toujours voulu rendre ce que mon club de rugby a fait pour moi pendant des années mais là aussi, ça n'a pas pu se faire pour un Service civique. Au Département, c'est très enrichissant, j'apprends et on m'apprend. "

Au Département le 4 octobre prochain, huit missions de Service civique seront proposées à vingt jeunes qui viendront au rendez-vous informel de l'Hôtel Mouret, de 9h30 à 11h30, pour des entretiens individuels. Un blog a été créé pour faire vivre le service civique dans le Gard et, vous savez quoi ? C'est Surya, une jeune réunionnaise en service civique au Cd 30 qui s'en occupe !

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis plus de dix ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité