CulturePolitiqueSociété

NÎMES La traditionnelle aubade des farandoleurs nîmois

Comme le veut la tradition, depuis 1956, les farandoleurs Cheminots nîmois ont été reçus à l’Hôtel de ville.

Il y avait comme des airs du passé à l'Hôtel de ville (photo Norman Jardin / Objectif Gard)

Les farandoleurs et les traditions locales étaient à l’honneur, ce matin, à la mairie de Nîmes.

Tout a commencé par de la musique. L’orchestre a interprété "Yellow Mountain" puis des morceaux qui ont fait voyager l’auditoire de la Perse à l’Argentine.

L'orchestre qui a ouvert la traditionnelle aubade (photo Norman Jardin / Objectif Gard)

Puis est venu le temps des discours et, après avoir présenté ses vœux, Jean-Claude Febeysse, le président des farandoleurs cheminots nîmois, a tenu à souligner « nous ne sommes pas des passéistes. Nous sommes dans la modernité ». Il a ensuite déploré « une baisse de la demande et les difficultés à attirer des jeunes générations ».

Yvan Lachaud, le président de Nîmes métropole, a participé à l’interprétation de "La Coupo santo" (photo Norman Jardin / Objectif Gard)

Les artistes présents ont interprété des chants et des danses traditionnelles, habillés en tenues adéquates. Yvon Lachaud, le président de Nîmes Métropole, était présent et il a participé à l’interprétation de "La Coupo santo".

Virginie Wadbled, la présidente de Terre de Nîmes, en tenue de farandoleuse gardoise (photo Norman Jardin / Objectif Gard)

Parmi les association présentes, il y avait "Terre de Nîmes" dont la présidente, Virginie Wadbled, en tenue de farandoleuse gardoise, défend ardemment les traditions : « C’est important pour nous et même si nous sommes une petite structure, on se bat pour que l’on n'oublie pas nos racines et les anciens ». C’est autour du verre de l’amitié que les invités ont pu discuter des traditions avant de se quitter.

Norman Jardin

Publicité
Publicité
Publicité

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité