Culture

PONT-SAINT-ESPRIT Danse contemporaine : la Ville et la Maison CDCN renouvellent leur partenariat

La directrice de la Maison CDCN, Liliane Schaus, entourée du maire de Pont, Claire Lapeyronie, et de l'adjointe à la culture, Christine Clerc (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

La ville de Pont-Saint-Esprit et le centre de développement chorégraphique national la Maison CDCN Uzès Gard Occitanie, qui organise Uzès Danse, vont poursuivre leur pas de deux.

En 2018, Pont-Saint-Esprit avait été précurseur pour ce nouveau programme de résidence d’artistes décentralisées, « avec un vif succès », estime l’adjointe à la culture, Christine Clerc. La résidence de l’artiste Danya Hammoud au prieuré Saint-Pierre, qui avait été rythmée d’ateliers avec les scolaires, s’était achevée par une représentation à la scène chapelle des Pénitents. Une représentation à laquelle « le public a répondu présent, malgré une météo défavorable. Cette représentation a interpellé les gens. Le public n’est pas forcément habitué à la danse contemporaine », poursuit l’élue.

C’est un des buts poursuivis par la Maison CDCN, qui a pour mission notamment « le lien avec le public et la création d’un réseau, être un lieu référence sur le territoire, un lieu de formation pour le public et pour les danseurs », rappelle sa directrice, Liliane Schaus. Et si la Maison CDCN est un organisme national, chapeauté par le ministère de la Culture, il n’a pas de lieu de création fixe. Une faiblesse qu’il compte transformer en force, via des résidences décentralisées. « Nous avons comme mission d’être sur le territoire, alors nous avons inventé un studio mobile avec un parc matériel qui nous permet d’accueillir des artistes en résidence », explique le directrice.

Un studio mobile tout équipé

Un dispositif que Pont-Saint-Esprit a baptisé l’année dernière et qu’elle accueillera de nouveau. Ainsi, le partenariat se matérialisera dès ce dimanche 27 janvier à 15 heures à la scène chapelle (10 euros/5 euros, réservations au 04 66 03 15 39), avec un spectacle de la chorégraphe Anne Collod, Incense et Nautch Moving Alternatives, des soli de Ruth Saint Louis recréés par Anne Collod et dansés par Shantala Shivalingappa. « Ce spectacle pose la question de l’altérité, de ce que nous apporte l’étranger, l’extérieur », présente Liliane Schaus, avec « une grande danseuse indienne, internationale. » Cette représentation constitue une étape de travail du spectacle Moving Alternatives, qui sera créé au festival Montpellier Danse 2019 et au Théâtre de Nîmes à l’automne 2019.

Des ateliers avec des scolaires

Anne Collod et son équipe le travailleront à Pont, au cours d’une résidence du 11 au 15 mars et du 18 au 22 mars. Durant cette résidence, des séances interactives sont programmées avec trois groupes de CP et CM2. « Nous allons échanger avec eux, regarder et analyser un extrait vidéo dans le cadre de l’éducation à l’image et découvrir différentes esthétiques de différentes époques », explique Cécile Namur, chargée des relations avec le public pour la Maison CDCN. Un aspect qui « s’inscrit dans un projet global autour de la danse mené par la circonscription scolaire de Bagnols, auquel nous avons choisi d’offrir un plus », ajoute Christine Clerc, « dans une volonté de mêler culture et éducation. »

Le tout dans une idée d’ouverture, qui sera aussi développée lors d’une rencontre conférence sur les danses exotiques proposées par la spécialiste Anne Décoret-Ahiha, en dialogue avec Anne Collod, le jeudi 14 mars à 18 heures au Musée d’art sacré de Pont (entrée gratuite sur réservation au 04 66 03 15 39). La Maison CDCN cherche désormais à multiplier les partenariats de ce type avec d’autres communes et est en contact avec la mairie de la Grand’Combe.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité