ActualitésPolitique

GARD Olivier Gaillard partisan d’un ISF « sous une forme nouvelle »

Olivier Gaillard.

Face à la demande de plus d’équité fiscale et sur fond de Grand débat national, 22 députés de la majorité, dont le Gardois Olivier Gaillard, plaident pour le retour d’un ISF (Impôt sur la fortune) sous une forme nouvelle.

Olivier Gaillard, député de la cinquième circonscription du Gard, est signataire de cette proposition. Dans un communiqué expliquant le sens de sa démarche, le parlementaire estime que, « plus que pour le symbole, l’ISF doit faire son retour sous une forme nouvelle plus utile à l’économie, à la création de richesses, et à l’emploi. » Concrètement, cet ISF serait payé les actionnaires « qui refusent d’investir dans les PME. »

Selon l’élu, « l’ISF ancienne formule n’avait qu’une valeur symbolique. C’était un impôt contre-productif […] C’est pourquoi il a été converti en Impôt sur la fortune immobilière, et supprimé pour les capitaux mobiliers. Toutefois, cette transformation de l’ISF ne doit pas déboucher sur un blanc-seing. Si les effets de la suppression de l'ISF montrent effectivement que l’argent n’a pas bougé, qu’il n’a pas servi aux TPE, PME et start-up, alors il faut être plus coercitif : taxer à nouveau, et exonérer s'il y a investissement dans les PME, dans l’année. C’est du donnant-donnant. »

Cette idée, les 22 députés de la majorité souhaitent la transformer en contribution au Grand débat national qui vient de s’ouvrir et la présenter à leur groupe, au Parlement et aux citoyens.

Etiquette

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité