A la uneEconomie

GARD La CCI présente ses nouvelles têtes et fait le point sur ses actions

Philippe Lyx, nouveau directeur général de la CCI 30 (Photo Anthony Maurin).

C'est une habitude mensuelle après chaque assemblée générale, le président de la Chambre de commerce et d'industrie, Éric Giraudier, fait le point. Trois nouveaux collaborateurs déboulent dans les murs de la chambre, trois têtes différentes aux postes importants. Un directeur général, une directrice administrative et financière et une chef de projet communication.

Commençons par elle, Salomé Vaudez, à la CCI depuis début avril. " Je viens du CEA où j'ai travaillé trois ans durant. Avant cela, j'étais à la Banque mondiale, un organisme entre l'ONU et le FMI et je suis très contente de travailler pour l'intérêt collectif et le développement du territoire. "

Pour ce qui concerne Delphine de Courson, la nouvelle directrice administrative et financière, arrivée voilà quinze jours de la région parisienne, elle explique : " J'ai occupé plusieurs fonctions au sein de la direction financière de quelques entreprises, dans l'innovation notamment. Je découvre la région, le tissu économique local. J'ai le regard de quelqu'un qui vient du privé et beaucoup de chantiers sont en cours afin de changer le modèle économique de la chambre. Je ne connais pas le monde consulaire mais cela a du sens, c'est une belle opportunité. "

Delphine de Courson, la nouvelle directrice administrative et financière de la CCI 30 (Photo Anthony Maurin).

Le président Giraudier ne la contredit pas, le temps du changement est amorcé, il est maintenant impératif. " Nous avons opté pour une mutation organisationnelle, un nouveau modèle avec de nouveaux systèmes d'information. Delphine connaît tous ces sujets et les indicateurs. Nous sommes dans une grosse phase de redressement, il nous faut un nouveau modèle pour délivrer nos services. "

Le petit dernier du trio, mais pas le moindre, est Philippe Lyx. Attaché au territoire, il est Nîmois de naissance mais Cévenol d'origine. Arrivé dans son nouveau bureau il y a 8 jours, il a 51 ans et est le papa de deux enfants adultes. Il est ingénieur chimiste de formation et a travaillé 35 ans (dont 20 ans à l'usine d'Aramon) pour le compte de Sanofi. Il a été recruté parmi des centaines de candidatures. " À la fin j'avais la direction " chimie " et 2 200 personnes en France et à Singapour où j'étais le directeur de la stratégie. Je suis porté par le sens de mes actions. Ici je vois une réelle efficacité. Je suis plus proche du terrain et de la réalité entrepreneuriale. Je connais les grands enjeux mais je veux une rapide visibilité sur nos actions. Il y a de nombreux challenges qui ont du sens. "

Philippe Lyx directeur général de la CCI Gard, Delphine de Courson, directrice administrative et financière, Éric Giraudier, président de la CCI 30, et Salomé Vaudez, chef de projet communication (Photo Anthony Maurin).

Donner du sens à l'action de la CCI, trouver des moyens pour développer le tissu économique et allier les compétences aux trous béants actuels. La CCI n'aura plus, après l'ultime budget de 2020, de baisse budgétaire. En 2019, la taxe pour "Frais de Chambre" baisse encore de 15 % en 2019 mais la CCI assure autant d'économie qui contrent la balance négative. " On va sortir du dur. Nous pouvons avoir une vision plus stable après trois années de grosses baisses de la TFC ", affirme le président Giraudier. Les départs à la retraite ne seront pas tous remplacés mais seront certainement déplacés vers d'autres missions. De plus, deux ou trois autres nouveaux collaborateurs sont encore attendus à la CCI. En tout, la chambre est composée d'environ 200 équivalents temps plein (dont 60 % sont fléchés sur la formation).

Au cœur de l'action

Par exemple, les deux Centres de formation d'apprentis (CFA) de la CCI accueillent 18 % de pensionnaires en plus pour une économie de 1,052 million d'euros. La CCI est le premier formateur du département avec 1 600 apprentis et semble prête à accueillir la nouvelle réforme qui entre en vigueur en janvier prochain. Avec 88 % de réussite, les élèves sont recrutés dans des délais courts.

" Dans le Gard, ce qui est bien, c'es qu'il y a de nombreuses choses à faire et je vois tout cela de manière positive ", avoue Delphine de Courson. " Il a quand même des difficultés mais aussi de belles pépites à valoriser pour développer des réseaux et identifier des besoins. Nous avons des atouts et nous comptons nous appuyer dessus pour dynamiser le local. Avec la CCI, en 2018 il y a eu 1 700 création d'emplois et un business plan proposé tous les trois jours ", poursuit quant à lui Philippe Lyx.

Tous deux se sont sentis bien accueillis par les élus de la CCI, compétents et sur lesquels ils comptent s'appuyer pour assurer à la Chambre une riche diversité. " La structure ne peut pas être monolithique. C'est surprenant mais nous ne sommes pas déconnecté du terrain. C'est précieux pour agir ", assume le nouveau DG.

Sur les bords du " périph ", le boulevard Salvador-Allende à Nîmes en continuité du Parc Georges Besse. Le terrain de la future Maison de l'entreprise made in CCI 30 (Photo Anthony Maurin).

Les produits 2018 seraient d'environ une quinzaine de millions d'euros, pour 2019, à la chambre consulaire on table plus sur quatorze mais jusqu'au 24 juin et la prochaine AG, les têtes pensantes travaillent sur la question. " Ça sera un vrai budget sur la durée, plus une application de ce que l'on faisait par le passé. C'est pour cela que je voulais que Delphine soit des nôtres avant le mois de juin ", explique Éric Giraudier.

Maison du commerce et Maison de l'entreprise

Une fois qu'elle aura déménagé vers le Parc Georges-Besse et ses nouveaux locaux qui seront inaugurés courant 2021, la CCI va s'éloigner du centre-ville de Nîmes et de ses commerçants. Une Maison du commerce devrait y voir le jour afin de conserver un lien avec la première ligne de l'économie locale. Pour la Maison de l'entreprise, là aussi pas de surprise, " la promesse de vente définitive sera signée mardi prochain. Nous poserons la première pierre au premier trimestre 2020 et cet espace sera construit pour les 30 ou 40 prochaines années ", affirme le président. Votée à l'unanimité moins une abstention au bureau de la CCI Occitanie, cette maison a vu deux abstentions en assemblée générale dans le Gard.

La Maison de l'entreprise sera un bâtiment modèle en matière d'écologie et servira à mutualiser une grande partie des locaux de la CCI non contigus présents sur le Parc. Sur une emprise de 4 536 m², elle pourrait être construite en R+3 sans oublier la problématique du stationnement. " C'est un outil de développement de l'économie du territoire. Nous serons un projet pilote au niveau national. C'est une vitrine qui sera accessible et écologique ", précise Éric Giraudier.

EL/OG

Des charges aux ressources

La zone Kilomètre Delta, à Nîmes, était à la charge de la CCI, elle deviendra une véritable ressource tout comme le fameux aérodrome de Deaux. En effet, deux pistes sont suivies par les équipes de la CCI qui attend des propositions après une bonne et fructueuse prise de contact auprès d'opérateurs du secteur privé. Pour Éric Giraudier toujours, " nous n'arrêterons pas l'aérodrome ! Nous travaillons à sa déclassification afin de permettre au privé de le gérer. Pour le public, cela n'est plus possible. Les travaux sont coûteux et n'ont pas été réalisé depuis 15 ans. Nous n'avons pas le droit de les faire... Nous devons trouver des solutions mais il y a 37 hectares et de nombreuses propositions complémentaires comme par exemple la présence de panneaux photovoltaïques rotatifs. J'espère qu'on aura bouclé ce projet d'ici la fin de l'année. À la vente ou en location, nous trouverons ".

La rentrée économique de la CCI 30 se fera en octobre prochain avec pour thèmes principaux le développement économique du territoire et l'écologie car avec la loi PACTE, le département sera l'échelle la plus pertinente pour l'action publique.

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 34 ans et je suis journaliste depuis plus de dix ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité