Faits Divers

BAGNOLS-TRESQUES Il s’en prend aux pompiers, gendarmes et à une infirmière de l’hôpital

Un homme ingérable a tordu les doigts d'une infirmière à l'hôpital de Bagnols. Il a écopé de 10 mois de prison avec sursis.

Photo d'illustration

C'était une nuit difficile pour les secours et le personnel de santé le 18 novembre 2017. Entre Tresques, Laudun et Bagnols un homme "très agité, au comportement inquiétant" va s'en prendre à une restauratrice qu'il "prend pour (son) ancienne petite amie" !

Importunée la dame va appeler la gendarmerie. Mais l'homme est déjà reparti en direction de la caserne des pompiers de Tresques où il parade devant le portail en sortant un bidon d'essence et en l'ouvrant. Les pompiers inquiet vont alors appeler les gendarmes qui auront toutes les peines du monde à interpeller l'individu intenable et insultant. Finalement interpellé, il va dégrader le véhicule des militaires... Les gendarmes ont ensuite amené cet homme aux urgences de l'hôpital de Bagnols.

Là en guise de bienvenu, "il retourne les doigts d'une infirmière venue aux petits soins. Cette dernière aura 10 jours d'ITT", souligne le président du tribunal correctionnel de Nîmes. Devenu complètement ingérable, l'homme sera hospitalisé dans une unité psychiatrique.

"J'ai fait une attaque de panique. Je n'était pas bien depuis quelques jours. Des problèmes sentimentaux et la perte de mon emploi", souligne le quadragénaire qui vit chez sa maman. Un homme déjà soigné pour une profonde dépression et dont l'expert psychiatre estime qu'il a eu une abolition du discernement au moment des faits.

Le prévenu comparaissait mercredi après-midi pour "outrage envers les  policiers", "rébellion", "violence sur un professionnel de santé", et "violation de domicile" concernant la restauratrice. Il a écopé de 10 mois de prison avec sursis.

 

 

 

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité