Faits Divers

NÎMES L’animal sera euthanasié : pour éviter son interpellation, il avait ordonné à son pitbull de mordre les policiers

Le prévenu écope de deux ans de prison.

Photo DR illustration

Il était recherché pour effectuer une peine de prison de trois ans. Cet homme de 47 ans, connu pour des affaires de stupéfiants et de violences et condamné à 17 reprises, a été aperçu dans les rues de Nîmes, le 20 novembre dernier par un équipage de la police nationale.

Après l'avoir reconnu, les fonctionnaires ont décidé de procéder à son contrôle, puis à son interpellation. Mais cet homme a refusé de suivre les forces de l'ordre. Accompagné de son chien, un pitbull, il lui a ordonné de mordre les policiers. Finalement arrêté et l'animal calmé, une perquisition s'est déroulée au domicile nîmois du mis en cause. Là aussi la situation est redevenue ingérable, avec le maître qui souhaitait que son chien s'en prenne à nouveau aux policiers.

Le tribunal a sanctionné le prévenu à deux ans de prison ferme. Il doit en plus effectuer trois ans de prison ferme infligés par le tribunal correctionnel de Nîmes lors d'une précédente condamnation. Son chien sera euthanasié sur décision de justice.

 

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité