A la uneActualitésSociété

ALÈS Arnaud Bord élu nouveau président des prud’hommes

Arnaud Bord est le nouveau président du conseil des prud'hommes d'Alès. Photo Tony Duret / Objectif Gard

Hier après-midi, au palais de justice d’Alès, les conseillers prud’homaux ont désigné leur nouveau président en la personne d’Arnaud Bord.

Après douze années passées au sein de la juridiction, Arnaud Bord, 37 ans, a été élu pour la première fois président du conseil des prud’hommes d’Alès. Seul candidat en lice pour représenter le collège des salariés (chaque année, le collège des salariés et celui des employeurs se succèdent à la tête de la juridiction, Ndlr), désigné par la CGT, Arnaud Bord a fait l’unanimité auprès des votants : 17 voix pour 17 votants. Le trentenaire alésien succède à Michel Mirabel (collège salarié) et le dernier président du collège employeur, Jean-François Corbière, devient quant à lui vice-président.

Arnaud Bord : « Je compte défendre la prud’homie dans son ensemble »

« Le but est de veiller au bon fonctionnement du conseil et d’assurer les relations avec les instances judiciaires. Je compte aussi défendre la prud’homie dans son ensemble, car elle est en danger. Je serai vigilant », assure Arnaud Bord. Quand on fait remarquer au jeune président que le conseil de prud’hommes est parfois méconnu du grand public, il acquiesce : « C’est vrai qu’on le connaît surtout quand on en a besoin. Je rappelle qu’on intervient dans les conflits liés au droit du travail et que l’on juge selon les règles de droit commun. Mais si j’ai l’occasion de parler de notre activité, je le ferai avec plaisir ».

Pas de politique aux prud’hommes

À Alès, Arnaud Bord n’est pas un inconnu. Permanent de la fédération du Parti socialiste du Gard, il a fait parler de lui ces derniers mois en déclarant sa candidature aux municipales avec le mouvement citoyen Alès à venir, avant de rejoindre la liste d’union de la Gauche, Le Printemps Alésien, menée par le communiste Paul Planque. « On ne fait pas de politique au conseil des prud’hommes, coupe immédiatement Arnaud Bord. Je dissocie complètement les deux ».

Son expérience politique pourrait toutefois lui servir pour un moment important de sa future présidence : son discours à l'occasion de la rentrée solennelle qui aura lieu le 31 janvier prochain, à 10h, au tribunal d’Alès. « C’est mon premier discours donc il y a toujours un peu de pression. J’ai envie de bien faire les choses et ce sera le moment de faire passer les messages ». Arnaud Bord est élu pour un an.

Tony Duret

Etiquette

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité