Politique

BAGNOLS Municipales : Alliance citoyenne veut « revisiter la manière de gouverner »

Thierry Vincent (au centre), tête de la liste Alliance citoyenne, à Bagnols (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

La liste Alliance citoyenne, menée par Thierry Vincent, a inauguré son local de campagne de l’avenue Langevin, à Bagnols, vendredi soir.

L’occasion de présenter la démarche et le programme de cette liste, qui revendique, comme d’autres, l’aspect citoyen. Un mot à la mode, Thierry Vincent en convient, avant de rappeler que « sur les cinq listes qui se profilent à Bagnols, nous sommes la seule dont la tête de liste n’est pas encartée et ne l’a jamais été, tandis que certains, ailleurs, battent des records. » Et la tête de liste de rappeler que « sur 33 colistiers, nous n’avons que quatre encartés. »

Suffisant pour récupérer le soutien du Parti communiste français et de la France insoumise. « Je ne les ai pas sollicités, mais je ne les renie pas », commente Thierry Vincent, qui ne veut pas qualifier la liste qu’il conduit de « liste de gauche, aujourd’hui où est la gauche ? » Car la démarche de l’Alliance citoyenne est, affirme-t-il, de « fédérer en s’affranchissant résolument des opinions et des engagements différents. » Une liste plurielle, donc, dont le casting est « bouclé », dit le candidat, même si, de son propre aveu, quelques arbitrages restent à effectuer.

Côté programme, la liste s’appuie sur « trois mots importants : la solidarité, l’écologie et la démocratie », avance Thierry Vincent. Trois thématiques sur lesquelles « notre ville a un déficit d’action », poursuit-il. Sur l’écologie ? « C’est manifeste », proclame-t-il. Sur la solidarité ? « On en parle, mais il faut la réaffirmer, dans une ville qui se paupérise, il faut créer des liens, restaurer le dialogue. » Et sur la démocratie, « à Bagnols on fonctionne ‘à l’ancienne’, on décide de ce qui est bon pour les administrés, alors qu’il vaut mieux leur poser la question. »

Et l’Alliance citoyenne d’envisager des solutions de démocratie participative, comme « des référendums » ou encore instaurer une règle qui ferait qu’une pétition, au-delà d’un certain nombre de signataires, entraînerait obligatoirement un débat en conseil municipal. « Et aller plus souvent sur le terrain, aller voir la population », ajoute Thierry Vincent.

Bref, « à une administration d’une ville ‘à l’ancienne’, nous voulons substituer une gestion plus moderne et interactive avec les habitants », résume le candidat qui se dit convaincu que « les Bagnolais attendent ça, il faut revisiter la manière de gouverner. »

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité