Economie

GARD RHODANIEN Des vœux et des messages pour le Collectif

Jeudi soir, lors de la cérémonie de voeux du Collectif, à Laudun-l'Ardoise (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

L’association le Collectif, la confédération des groupements d’entreprises et des associations de commerçants du Gard rhodanien, présentait ses vœux ce jeudi soir au Mas de So, à Laudun-l’Ardoise.

L’occasion pour les différents groupements d’entreprises de faire le point, et pour le président du Collectif, Patrick Scorsone, de faire passer quelques messages. Ainsi, Vincent Champetier, le président de l’association qui regroupe les entreprises du bâtiment, des services et de l’industrie Grisbi, présentera l’agenda de son association et notamment la journée dédiée à la charte "acheter local" du 23 avril prochain.

Didier Giffard, le président de l’association qui regroupe les entreprises du nucléaire, Cyclium, affirmera que son association poursuivrait dans la défense de ses membres devant les grands donneurs d’ordres du secteur et dans la promotion dudit secteur. Enfin, Thierry Vézinet, le président de l’association Port l’Ardoise, qui regroupe les entreprises de la zone industrielle de l’Ardoise, expliquera que son association allait continuer à travailler sur le versement transport, la nouvelle taxe levée par l’Agglo du Gard rhodanien le 1er janvier dernier.

Une taxe qui sera un des sujets évoqués par Patrick Scorsone. Alors que l’Agglo et les chefs d’entreprises se sont rencontrés récemment sur ce dossier, le président du Collectif estimera que « c’est un sujet chaud » et que « ce dossier n’est pas terminé. L’Agglo prend le relais sur l’information. J’invite les 130 entreprises et collectivités concernées à se retourner vers l’Agglo. » Le versement transport sera un des sujets de 2020, comme l’ouverture plus large du Collectif à d’autres clubs, notamment limitrophes, expliquera le président. Par ailleurs, le Collectif va mettre en place un « conseil économique interne », avancera Patrick Scorsone, « qui se mettra au service de ceux qui le souhaitent. »

Plus globalement, le Collectif compte jouer un rôle plus grand pour faire aboutir les grands projets dont on parle depuis des mois et des années sur le territoire. « Après la terrible nouvelle du report à 2050 du projet Astrid, nous nous battrons pour accompagner la création d’usines nouvelles, si toutefois l’État le veut bien », lancera Patrick Scorsone en évoquant sans le nommer le projet So’Gard porté par Cyclife Centraco à Marcoule. Un projet compromis par des questions d’inondabilité du terrain sélectionné. « Les raisons nous paraissent obscures quelquefois », estimera ensuite Patrick Scorsone.

Toujours côté messages, le président du Collectif affirmera que « il nous reste une longue route pour arriver à faire converger la totalité des instances du territoire. Nous persisterons dans cette voie de rassemblement et de neutralité vigilante. »

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité