A la unePolitique

MUNICIPALES Le maire Jean-Paul Fournier dévoile sa liste « Choisissons Nîmes »

(Photo : Coralie Mollaret)

Candidat à un quatrième mandat, le maire de Nîmes a présenté ses 58 colistiers pour les municipales des 15 et 22 mars prochains. 

C’est au cinéma Sémaphore, ce jeudi après-midi, que Jean-Paul Fournier, a présenté sa liste pour les Municipales de mars. Rompu à l’exercice, le maire élu depuis 2001 sait combien la présentation d’une liste est cruciale dans cette campagne. Si les électeurs sont attachés à la personnalité du maire, ils sont aussi sensibles à l’équipe qui l’entoure et avec qui le premier magistrat dirigera la ville ces six prochaines années. 

De nouvelles têtes 

Principal fait marquant de la liste « Choisissons Nîmes » : « Le taux de renouvellement de 60% », se réjouit Jean-Paul Fournier, profitant du départ de ses anciens alliés centristes de 2014. Du coup, on retrouve de nouvelles têtes dans les 10 premiers noms : la directrice dans le secteur de la santé, Pascale Venturini (en 4e position), l’ex-directeur sportif du Nîmes Olympique, Laurent Boissier (9e) ou l’ex-attaché parlementaire et gestionnaire de biens, François Courdil (5e). 

Jean-Paul Fournier, qui table sur l'élection de 43 élus, s’est entouré d’autres relais d’opinion susceptibles de mobiliser l’électorat. Des choix stratégiques couvrant tous les quartiers nîmois comme Halim Belhaj (39e), président du comité de quartier de Nîmes Ouest ou Chantal May (14e), présidente du comité de quartier de la Croix de Fer à Nîmes et présidente du comité gardois de la Fédération française d'éducation physique et de gymnastique volontaire. L’équipe de Jean-Paul Fournier comprend également Olivier Bonnet (37e), le président du Rugby club nîmois, et Jean-Marc Campello (31e), vice-président de la Fédération du bâtiment. 

Les relégués 

Outre le départ des alliés centristes, plusieurs fidèles de Jean-Paul Fournier ont laissé les premières places qu’ils occupaient en 2014. Numéro 2 il y a six ans, l’adjointe au maire déléguée à l'Action sociale et conseillère départementale, Chantal Barbusse, se retrouve à la 22e place. L’actuel adjoint à la Sécurité, Richard Tibérino, passe de la 9e à 21e place et l’adjoint à la Culture, Daniel-Jean Valade passe de la 19e à 25e place. Quant à Michel Bazin, conseiller municipal délégué à la Santé, il n'a tout simplement pas été repris dans l'équipe. 

Les promus 

Soucieux d’envoyer des signaux à ses électeurs, Jean-Paul Fournier a placé en deuxième position Sophie Roulle, actuelle adjointe aux Commerces et à la redynamisation du centre-ville. Une promotion pour cette architecte, entrée en 2014 dans l’équipe du maire. D’autres actuels adjoints ont été reconduits en haut de la liste comme Laurent Burgoa (7e), Mary Bourgade (12e) et Franck Proust (11e) voué, en cas de victoire, à présider l’agglomération de Nîmes métropole. 

Pour l’heure, « je n’ai pas souhaité donner de délégation », a commenté Jean-Paul Fournier, confirmant toutefois que l’organigramme municipal va être modifié, notamment à la Sécurité avec l’arrivée dans l’équipe du retraité de la police nationale, Richard Schieven (17e). Le poste de premier adjoint pourrait être occupé par le jeune Julien Plantier qui troque sa 17e place de 2014 pour la 3e.

Coralie Mollaret

coralie.mollaret@objectifgard.com 

Retrouvez l'intégralité de la liste sur le site "Choisissons Nîmes"

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité