HandballSports Gard

HBGR Face à Martigues ce samedi soir, « c’est un beau derby qu’on doit gagner »

Lucas Auguste et Johann Markus, du HBGR (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Les handballeurs bagnolais reçoivent Martigues ce samedi soir aux Eyrieux. Après leur courte défaite, dimanche dernier face à Ajaccio, les joueurs de Dominique Clavié veulent désormais confirmer leur regain de forme.

Ils en conviennent, « ce n’est pas passé loin », dimanche face au leader de la poule de Nationale 1 Ajaccio. Au moment de débriefer ce match, l’arrière-gauche ou demi-centre, Johann Markus, et l’ailier-gauche, Lucas Auguste, ont « un sentiment mitigé, déçu de ne pas avoir pris notre revanche mais satisfait de l’engouement collectif » pour le second, « un sentiment globalement satisfaisant, nous avons retrouvé la combativité, chacun a pris ses responsabilités », pour le premier.

Il faut dire que dans cette saison difficile, les éclaircies n’ont pas été légion pour les Bagnolais. Les mauvais résultats s’enchaînent, notamment à domicile alors que la saison passée les Eyrieux étaient une forteresse presque imprenable, et laissent des traces. « Inconsciemment, on s’est éloigné », admet Johann Markus. L’équipe touche le fond en janvier, lors d’un match amical de préparation face à Nîmes : « on n’a pas existé », tonne Johann Markus, qui parle d’un « déclic. »

Alors lui et Lucas Auguste prennent une initiative, pas révolutionnaire mais bienvenue : boire un coup, ensemble, après les matchs, sur le parking des Eyrieux. « On ne parle pas forcément de hand, on se retrouve entre copains, ça resserre le noyau », affirme Johann Markus. Et sur le terrain, ça se voit : après une série d’entraînements intenses avant Ajaccio, l’équipe montre un bien meilleur visage pour ce match perdu d’un petit but face à un leader qui les avait sèchement battu en Coupe de France.

« L’état d’esprit est encourageant », souligne Lucas Auguste, tout comme la défense, qui n’a encaissé « que » 25 buts, un total qui n’était jamais descendu en dessous de 29 buts encaissés depuis le début de la saison. « Depuis le début de la saison la défense est un vrai casse-tête, on avait perdu le mojo, chacun se cherchait », reconnaît Lucas Auguste. Mais face à Ajaccio, « on a retrouvé ce bloc dur, chacun a joué son rôle et a fait les efforts pour le copain d’à-côté », ajoute Johann Markus.

Alors face à Martigues, une autre équipe habituée aux matchs chauds face au HBGR, « il faut continuer », avance Johann Markus, qui voit « une grosse défense, les montées de balles et les contre-attaques » comme clés du match à venir. Un match qu’il qualifie de « beau derby qu’on doit gagner. » Notamment parce que le classement se resserre, et que les Bagnolais doivent désormais plus regarder derrière que devant. « Il faut réitérer le modèle d’Ajaccio dans la préparation, l’investissement, la stratégie collective », résume Lucas Auguste.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

HBGR - Martigues Handball, ce samedi 15 février à 20h30 aux Eyrieux. Le groupe est toujours privé d’Aicardi et Kovac, blessés.

Etiquette

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité