Politique

MUNICIPALES À Nîmes, Yvan Lachaud : « Je mettrai tout en oeuvre pour que Jean-Paul Fournier ne soit plus maire de Nîmes »

Le candidat aux municipales à Nîmes Yvan Lachaud (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Pour la première fois, le Club de la presse et de la communication de Nîmes et du Gard organisait ce lundi matin une série d’interview des candidats aux municipales nîmoises.

Tous les médias locaux étaient présents pour « une conférence de presse inversée », comme la qualifiera le président du Club, Guillaume Mollaret, avec les questions de l’ensemble de la presse gardoise ainsi qu’une question posée par un autre candidat. La matinée a vu défiler cinq candidats sur les sept en lice, le maire sortant Jean-Paul Fournier ayant fait le choix de décliner l’invitation, et David Tebib ayant un impératif d’ordre familial. Place à Yvan Lachaud, candidat centriste soutenu par La République en marche.

Si vous arrivez en quatrième position comme l’indiquent les sondages, est-ce que vous vous maintiendrez pour le second tour si vous êtes qualifié ? Est-ce que vous êtes prêt à prendre le risque d’une quadrangulaire qui pourrait amener le Rassemblement national à la mairie ? Précisons que vous avez interdiction de répondre : « je suis sûr que je serai mieux placé. Les sondages ne veulent rien dire ».

Le sondage, ce sera le 15 mars au soir, et je prendrai mes responsabilités. Je suis opposé au RN. Je prendrai mes responsabilités et je mettrai tout en oeuvre pour que Jean-Paul Fournier ne soit plus maire de Nîmes. On peut trouver des accords. Pour moi,aujourd’hui il faut tourner la page. Je peux travailler avec des gens modérés de droite et de gauche. Je l’ai prouvé dans ma gestion de l’Agglo. 

Le retrait de de votre numéro trois la semaine dernière, ça ne fait pas très sérieux.. Quel sera selon vous l’impact sur les électeurs ?

Je pense au contraire que ça fait très sérieux. Sur ma liste personne n’est mis en examen ou condamné pour prise illégale d’intérêts. C’est ça la démocratie. Je suis très heureux de ce qu’il s’est passé et je suis malheureux pour Olivier Jalaguier. Je suis meurtri pour lui. Il n’a jamais été condamné. Il ne peut pas être sur la liste pour des raisons techniques. C’est la transparence et la probité.

Vous promettez l’exemplarité des élus avec un casier judiciaire vierge. Vous avez vérifié ceux de vos colistiers ?

Nous avons vérifié tous nos colistiers. Si vous en trouvez un, dites-le moi !

Vous mettez en avant un levier d’action de 700 millions d’euros en cumulant le budget ville et Agglo si elles ont la même gouvernance. Dès lors, regrettez-vous, au nom de l’intérêt général d’avoir brigué la présidence de l’Agglo il y a six ans ?

Certainement pas. Nous avions un double accord avec Jean-Paul Fournier : qu’il se retire à la fin de son mandat et que je prenne la présidence de l’Agglo. Je pense avoir réalisé un certain nombre de choses sur les transports, le développement durable, l’enseignement supérieur. On a réalisé au-delà de ce que nous devions faire. On a aidé les communes dans un esprit de développement de ce territoire. Demain, il faut une gouvernance pour la Ville et l’Agglo. Aujourd’hui on perd des financements de l’État parce qu’on a envie de rester sur son quant à soi.

On peut le voir cet accord avec Jean-Paul Fournier ?

Ce document est chez un notaire. Il précise que Jean-Paul Fournier ne ferait pas un autre mandat. Il n’a pas tenu ses engagements mais il y a des choses tellement plus importantes.

Vous promettez une académie de danse à Pissevin. C’est pour éviter les balles perdues ?

Il faut d’abord se dire que nous sommes dans un quartier en difficulté par rapport à un trafic de drogue important. Il y a un volet prévention et action. Il faut une action conjuguée mairie/État. Il faut une action forte toute l’année, des policiers municipaux toute l’année. Il faut de la prévention. À partir du moment où on a des délinquants mineurs qui font 100 ou 200 euros par jour, il y a un travail en prévention de parentalité, sur ces jeunes de 13, 14 ans. Je vais demander à ce qu’on rouvre le centre éducatif fermé que j’avais fait ouvrir quand j’étais parlementaire. Après, plus de commissariats, de policiers, de caméras, oui bien sûr. Quant à l’académie des danses, il faut socialiser ces quartiers là.

Question posée par le candidat Yoann Gillet : « M. Lachaud, pourquoi tant de flou et mystères quand vous êtes questionné sur une éventuelle alliance avec Jean-Paul Fournier ? »

La question tombe à plat, il n’y en aura pas, pour moi il faut absolument tourner la page. Il n’y a pas de flou. Jean-Paul Fournier ne vient même pas ici, ni au débat de Midi Libre. Il coupe la parole au conseil municipal en insultant notamment des élues. J’ai rarement vu cette violence là. Je m’y suis opposé à plusieurs reprises. Depuis quatre ans il n’a jamais été présent au conseil communautaire alors qu’il perçoit une indemnité. Il a trahi les Nîmois en me retirant mes délégations ainsi qu’aux élus centristes. Posez lui la question : est-il en capacité aujourd’hui de participer à un débat ? De gérer une ville comme Nîmes ? On a le devoir de se poser cette question. Aujourd’hui c’est l’administration qui gère la ville. Cet après-midi il va inaugurer une école. L’Agglo n’est même pas invitée et l’administration a bloqué l’arrêt de bus. C’est ça toute l’année, c’est intérêt général qui est en question. Jean-Paul Fournier est là pour casser. Je n’ai pas de haine, mais on ne peut plus continuer comme ça. Nîmes mérite mieux. Parfois j’ai un peu honte pour ma ville.

Propos retranscrits par Thierry Allard

Etiquette

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité