A la uneActualitésPolitique

AIGUES-MORTES Municipales : un duel de maires et deux arbitres

Les élus au conseil municipal sont tous opposés au projet d'implantation de l'enseigne Aldi. (Photo Boris Boutet)
Favoris de l'élection, Pierre Mauméjean et Cédric Bonato multiplient les attaques mutuelles. (Photo Boris Boutet)

Quatre candidats se disputeront ce dimanche la mairie d'Aigues-Mortes. La campagne est principalement animée par le duel entre le maire actuel, Pierre Mauméjean, et son prédécesseur, Cédric Bonato. 

"Le climat est moins pourri qu'en 2014 et qu'en 2008." Si le maire Pierre Mauméjean, qui vient d'obtenir l'investiture Les Républicains (LR), souligne le bon déroulement de la campagne, il n'en demeure pas moins offensif à quelques jours du scrutin. "Je respecte tous les candidats mais je pense que ça va se jouer entre Cédric Bonato et moi, s'avance-t-il. Chacun défend son bilan de maire, même si lui s'approprie un peu trop les mérites des réalisations de ses prédécesseurs alors qu'il s'est souvent contenté de couper le ruban."

Édile entre 2008 et 2014, l'ancien socialiste Cédric Bonato, qui a fusionné sa liste avec celle d'Olivier Bertrand et n'a plus d'étiquette politique, promet aux Aigues-Mortais un revivre de son mandat. "J'essaye de m'appuyer sur des faits. J'ai réalisé 80% de mon programme. Pierre Mauméjean n'en a fait que 20%." Mis en difficulté en 2008 par une polémique autour de la reprise en régie directe de la gestion de la salle municipale du cinéma Marcel-Pagnol, Cédric Bonato pourrait cette fois profiter de l'épineux sujet de l'urbanisation du Mas d'Avon défendu par le maire.

Stéphane Pignan et Auguste Victoria en arbitres

Crédité de 11% de voix en 2014, Stéphane Pignan, lui aussi encarté LR mais sans investiture, espère bien se mêler à la lutte. Pour la victoire cette fois-ci. "Pendant six ans, leur guéguerre stérile a pollué les débats au conseil municipal, regrette-t-il. Il est temps de passer à autre chose et développer la ville avec transparence." 

Un constat partagé par Auguste Victoria, encarté à Debout la France, et outsider de l'élection. "Leur attitude suscite un rejet important chez les citoyens, pointe-t-il. Je remarque que beaucoup de nos idées sont reprises par les différentes listes. C'est une bonne chose. Si cela continue, même si nous ne remportons pas le scrutin, nous aurons gagné l'élection."

Boris Boutet

Et aussi :

  • Front commun au second tour ? 

Dans Objectif Gard, Pierre Mauméjean proposait que "la liste de Droite arrivant derrière l'autre à l'issue du premier tour se retire au profit de celle la mieux placée." Un appel du pied à Stéphane Pignan confirmé et resté sans réponse. "Je ne vais pas faire de la politique fiction, on verra le 15 mars."

  • Le Coronavirus s'invite dans la campagne

En pleine épidémie, Auguste Victoria s'inquiète du taux de participation habituellement très élevé dans la commune pour les municipales. "Je sais que pas mal de personnes vont hésiter à se rendre aux urnes. Je ne sais pas à qui cette situation va profiter. C'est la principal inconnue de la campagne."

Articles similaires

3 commentaires

  1. L’équipe Le revivre conduite par M. Cédric BONATO met en ligne toutes ses informations de sa campagne électorale y compris son Programme Communal pour un Territoire Exceptionnel. La dernière réunion publique de Le revivre aura lieu ce mercredi 11 mars à 18h30 salle de l’Oustaou à Aigues-Mortes

  2. Effectivement l’élection devrait se jouer entre les deux maires…Deux personnalités différentes, qui se sont entourés surtout d’Aigues Mortais…L’ équipe de P MAUMEJEAN nous paraît expérimentée, solide, plus rassurante…C BONATO traîne malheureusement le boulet du cinéma M PAGNOL….Les citoyens ne prendront pas le risque de l’aventure par les temps qui courent.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité