Politique

MUNICIPALES À Saint-Dionisy, un duel pour le second tour

Deux candidats se disputent la succession du maire sortant, Michel Gabach. 

Avec un millier d’habitants, ce village de la Vaunage est l’une des six communes de Nîmes Métropole à ne pas avoir élu son maire au premier tour des Municipales. En mars dernier, trois candidats étaient en lice : l’adjoint du maire sortant Jean-Christophe Grégoire ; sa rivale et élue dans la majorité municipale à Nîmes, Éline Bouzanquet-Liron et Thierry Combel, encarté lui-aussi chez Les Républicains. 

Au soir du premier tour, les trois candidats ont obtenu les voix nécessaires pour se qualifier au second tour. Toutefois Thierry Combel, arrivé troisième avec 17%, a préféré jeté l’éponge, ne donnant aucune consigne de vote. Pour le second tour, il ne reste donc que Jean-Christophe Grégoire arrivé en tête avec 46% et Eline Liron avec 36%. 

À qui profitera le report des voix du candidat Combel ? Un candidat qui se s'est jamais inscrit dans le bilan du maire sortant. Autre interrogation : la participation (64% au premier tour contre 79% en 2014) pourra-t-elle influer aussi sur le résultat du scrutin ? Réponse le 28 juin.  

Lire aussi :

DIMANCHE MUNICIPALES À Saint-Dionisy, qui pour succéder à Michel Gabach ?

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité