Faits Divers

JUSTICE Bébé de 11 mois décédé : la maman condamnée à 18 ans de réclusion criminelle

Le palais de Justice de Nîmes (Photo Anthony Maurin).
Le palais de justice de Nîmes (Photo Anthony Maurin).

Les jurés gardois ont suivi les réquisitions de l'avocat général en infligeant, mardi soir, une peine de 18 ans de réclusion criminelle à une mère de famille accusée de "violences volontaire ayant entraîné la mort sans intention de la donner".

Son bébé Zélia, 11 mois est décédée après avoir reçu des coups dans la maison familiale située dans une commune près de Nîmes. La mère de famille est incarcérée depuis janvier 2018. Une maman qui est finalement reconnue coupable et à laquelle les droits parentaux ont été retirés. Cette ancienne caissière dans un supermarché de Nîmes a souvent changé de version durant l'instruction accusant même ses autres enfants d'avoir blessé mortellement la petite Zélia, 11 mois, lors de jeux. La fillette est décédée après son transfert vers les urgences pédiatriques d'un hôpital de Marseille en décembre 2017.

Un bébé qui pleurait beaucoup selon la maman interrogée par le juge d'instruction et qui ressemblait à son père... Les parents étaient en instance de séparation et ne s'entendaient sur rien et surtout pas sur l'éducation des enfants.

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité