A la uneActualitésPolitique

PONT-SAINT-ESPRIT Municipales : Claire Lapeyronie réélue maire à 53,31%

Claire Lapeyronie a été réélue au second tour avec 53,31% des voix. (Marie Meunier / Objectif Gard)

Pour ces municipales s'est joué un duel de femmes. Un duel assez serré où le doute a plané jusqu'aux résultats finaux... C'est finalement Claire Lapeyronie, la maire sortante et tête de liste de "Ensemble" qui l'a emportée avec 53,31% des voix devant Catherine Chantry (46,69%).

"Ils auraient mis les deux sur un ring, ça aurait été moins marrant" ou "ça va se jouer à pas grand chose", pouvait-on entendre durant le dépouillement, dans la salle des fêtes, bureau principal à Pont-Saint-Esprit. Les Spiripontains ont voté davantage qu'en moyenne dans le Gard et plus qu'au premier tour du 15 mars, avec un taux de participation de 46,6% (3 277 votes sur 7 036 inscrits dont 3 112 exprimés). Mais à qui cette mobilisation - quoi que moindre par rapport aux précédents scrutins municipaux - a-t-elle profité ?

La maire sortante, Claire Lapeyronie, était en ballottage favorable avec 43,33% des voix au premier tour. C'était sans compter l'union de Catherine Chantry, adjointe au Commerce dissidente (30,50%) avec Didier Bonneaud, arrivé 3e avec 26,17%.

En additionnant simplement leur nombre de voix, c'est la liste fusionnée "Union citoyenne spiripontaine" qui passait pour ce second tour. Mais les mathématiques ne sont pas toujours l'adage de la logique électorale. Preuve en est : l'union Chantry-Bonneaud n'a pas suffi à battre la maire sortante et a fait fuir les soutiens communistes. "Ça a certainement pesé dans la balance. Mais vraiment aucun regret", commente Catherine Chantry.

À la Cazerne, le dépouillement a été assez serré. Aucune des deux candidates ne s'est vraiment détachée au départ. Vers la fin du dépouillement, Claire Lapeyronie a pris de l'avance. Même le visage en partie caché par le masque, on devine l'expression plus détendue de la sortante. Une actuelle élue de la majorité confie : "En général, c'est le bureau 4C qui est représentatif. C'est notre panel à nous."

Lapeyronie en tête dans sept bureaux sur huit

Là encore, ça s'est vérifié. Claire Lapeyronie est arrivée en tête dans sept bureaux de vote sur huit (Catherine Chantry est seulement arrivée en tête au bureau 1N à Françoise-Dolto avec une voix d'avance). À un peu plus de 19h, l'ex-adjointe au commerce s'approche de nous et glisse : "Non... ça marche pas. Elle est en tête à la Cazerne." Alors que les scores officiels ne sont pas encore connus, un halo de défaite plane déjà au-dessus de la tête de liste de "Union citoyenne spiripontaine".

Vers 20h30, les résultats définitifs tombent. Claire Lapeyronie est réélue maire avec 1 659 voix contre 1 453 voix pour Catherine Chantry. Seules 206 voix ont départagé les deux candidates. Malgré un taux de participation au-dessus de la moyenne gardoise, moins de la moitié des inscrits spiripontains se sont rendus aux urnes ce dimanche. Une donnée soulignée par la candidate perdante : "Ce n'est pas pour moi une vraie défaite vu la conjoncture, vu que nous sommes toujours en crise sanitaire et que du coup, il y a eut rès peu de votants. Ça veut dire que les chiffres ne sont pas complètement la réalité", rapporte Catherine Chantry.

La liste "Union citoyenne spiripontaine" aura donc droit à sept sièges (sur 33) dans l'opposition : "J'espère qu'en face, il y aura une vraie envie d'écouter notre proposition. J'espère qu'on aura une opposition constructive. Pour moi, le combat continue. Je vais être vigilante pour défendre toujours l'humain dans la commune."

Quant à Claire Lapeyronie, elle est "très heureuse pour (son) équipe Ensemble. On a fait une belle campagne." Contrairement à son adversaire, elle salue le taux de participation des Spiripontains : "Je suis très heureuse que les Spiripontains se soient déplacés. La démocratie a gagné si j'ose dire. J'ai hâte de travailler pour Pont-Saint-Esprit dès demain et pour six ans."

Et de poursuivre : "La liste "Ensemble" a présenté un programme ambitieux et réaliste. Nous sommes l'équipe sortante qui a démontré que nous, quand on promettait des choses, on les faisait." Prochaines étapes : l'installation du conseil municipal vendredi, voter rapidement le budget 2020...

Le second tour enfin passé, l'installation des nouveaux élus communautaires aura également lieu à l'Agglomération du Gard rhodanien. La ville de Pont-Saint-Esprit y bénéficie de 10 sièges (huit pour la majorité, deux pour l'opposition). Il faudra également élire le nouveau président de l'Agglo. On sait d'ores et déjà que Jean-Christian Rey veut se représenter. Et on sait aussi que sa réélection tenait aussi beaucoup des résultats de second tour à Bagnols/cèze et à Pont-Saint-Esprit. Dans ces deux plus importantes villes de l'Agglo, les deux maires sortants sont repassés et figurent parmi les soutiens de Jean-Christian Rey. Le changement de présidence ne se profile pas pour cette année...

Marie Meunier

Résultats du second tour des municipales à Pont-Saint-Esprit : inscrits : 7 036. Votants : 3 277. Blancs : 99. Nuls : 66. Exprimés : 3 112. Claire Lapeyronie, "Ensemble" : 53,31% (1 659 voix). Catherine Chantry, "Union citoyenne spiripontaine" : 46,69% (1 453 voix).

Revivez cette journée de second tour ici sur Objectif Gard.

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité