Publi Reportage

GARD Comment changer de fournisseur de gaz propane ?

Publi Reportage

(Publicommuniqué). Un changement de fournisseur d’énergie est souvent une démarche simple et sans frais. Ceci dit, dans le cas d’un contrat de gaz propane, il y a quelques différences notables qu’il faut prendre en compte. Voyons tout cela d’un peu plus près.

Changer de fournisseur de gaz propane : pourquoi et pour qui ?

Ils peut y avoir plusieurs raisons pour un changement de fournisseur de gaz propane. La première est tout simplement que vous arrivez à la fin de votre période d’engagement. Il s’agit en effet d’une bonne occasion de jeter un coup d’oeil au marché afin de voir s’il n'y a pas une offre plus intéressante ailleurs. Ce qui nous amène à la deuxième principale raison : le prix. Les tarifs du gaz propane évoluent constamment et l’absence de régulation donne lieu à des écarts considérables entre chaque entreprise.

Changer de fournisseur peut ainsi permettre d’économiser plusieurs centaines d’euros. Par ailleurs, il se peut également que vous ne soyez pas satisfait de la qualité de service de votre fournisseur actuel. Auquel cas un changement s’impose. Sachez pour finir que la démarche peut être effectuée quelle que soit votre statut, que vous soyez propriétaire ou locataire. Toutefois, un contrat de gaz propane est toujours à la charge du propriétaire. Vous aurez donc moins de responsabilité en tant que locataire, mais vous pourrez tout de même changer de fournisseur si vous le souhaitez.

Quelles sont les démarches pour un changement de fournisseur de gaz propane ?

Comparer les différents fournisseurs

Avant de penser à résilier votre contrat, il faut tout d’abord savoir vers quel fournisseur vous comptez vous diriger ensuite. Pour cela, il est important de comparer les différentes offres de gaz propane afin de trouver celle qui vous correspond. Il existe à ce jour 4 principaux fournisseurs de gaz propane en France :
●      Antargaz ;
●      Butagaz ;
●      Primagaz ;
●      Vitogaz France.

Ce ne sont toutefois pas les seuls, vous trouverez également des fournisseurs locaux avec une capacité de livraison limitée au territoire régional.

Résilier votre contrat actuel

Comme pour les autres types d’offres d’énergie, résilier un contrat de gaz propane est assez simple. En effet, votre nouveau fournisseur s’occupera automatiquement de la résiliation de votre contrat actuel à votre place. Vous n’aurez donc pas à envoyer de lettre de résiliation ou quoi que ce soit, ce qui fait une démarche en moins. De votre côté, vous recevrez une facture de régularisation qui vous permettra de solder votre compte et mettre un terme au contrat. Attention tout de même, résilier un contrat de gaz propane n’est pas toujours gratuit comme pour une offre d’énergie classique. Nous reviendrons sur ce point un peu plus tard.

Souscrire un nouveau contrat

Une fois avoir choisi votre nouveau fournisseur, il ne vous suffira plus qu’à souscrire votre nouveau contrat. Pensez cependant à bien négocier les termes de ce dernier. Par exemple, il sera possible de faire baisser le coût total de la tonne de propane, les frais de livraison ou encore les frais de location de la cuve. Tout cela dépendra bien entendu de votre pouvoir de négociation selon la durée pendant laquelle vous êtes prêt à vous engager ainsi que votre consommation annuelle, entre autres. Pour souscrire, le mieux est de contacter directement le fournisseur par téléphone.

Quels sont les frais à prévoir ?

Dans le cas où vous votre contrat arrive à son terme

Si vous souhaitez changer de fournisseur une fois votre contrat terminé, vous n’aurez pas de frais de résiliation à régler. Toutefois, dans la plupart des cas le consommateur est locataire de la cuve utilisée pour stocker le gaz propane (comme la consigne des bouteilles de gaz). Si c’est votre cas, vous devrez la faire retirer à la fin de votre contrat afin de la rendre à votre fournisseur. Cette démarche est à votre charge et elle n’est pas gratuite. Le tarif dépend de chaque fournisseur ainsi que du type de cuve. Une citerne enterrée sera plus coûteuse à retirer qu’une citerne aérienne car elle nécessite plus de travaux. Il faut généralement compter entre 350 et 1000 euros pour une citerne enterrée et de 200 à 500 euros pour une citerne aérienne.

Dans le cas où vous êtes encore engagé

Si vous souhaitez mettre un terme à votre contrat alors que vous êtes encore engagé, il faudra payer des frais de résiliation anticipée. Les montants varient en fonction de chaque fournisseur ainsi que du temps restant avant la date de fin du contrat initialement prévue. Ils peuvent aller de 500 à 2000€ dans certains cas. À cela viendra s’ajouter les frais de retrait de la cuve que nous avons cité précédemment. On rappelle que cela est valable uniquement si vous la louez. Sachez également qu’après la souscription du contrat, vous disposerez d’un délai de 14 jours pour vous rétracter sans aucun frais.

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité