Actualités

BAGNOLS/CÈZE Masque obligatoire sur le marché : la mesure très bien respectée

Jean-Yves Chapelet, maire de Bagnols-sur-Cèze, a pris la décision de rendre le port du masque obligatoire sur le marché. La mesure a pris effet ce mercredi 29 juillet. (Marie Meunier / Objectif Gard)

La semaine dernière, le maire, Jean-Yves Chapelet, a annoncé que le port du masque serait désormais obligatoire sur les marchés de Bagnols. La mesure a pris effet ce mercredi 29 juillet. Et elle est largement bien accueillie par les commerçants et les consommateurs.

"C'est pas trop tôt", s'exclame Hélène, Bagnolaise qui fait ses achats sur le marché depuis toute petite. Elle poursuit : "C'est une bonne initiative car la crise n'est toujours pas finie." Encore la semaine dernière, elle était obligée de "slalomer et d'éviter les gens pour respecter la distanciation physique." Et peu de gens portaient le masque contrairement à ce mercredi où la quasi totalité des passants ont respecté la mesure.

Yves, retraité vacancier originaire de la région bordelaise, approuve aussi la décision du maire : "Ça devrait être une obligation partout. Si les gens ne se disciplinent pas, on va droit dans le mur. Il va falloir vivre avec ce virus. Ce n'est pas parce que le beau temps est là qu'il faut se relâcher." Il ajoute : "Ne serait-ce que par civisme, il faut mettre le masque. Par respect pour soi-même et pour les autres."

Prévention et pédagogie de la police municipale

Du côté des exposants, le port du masque est totalement respecté. "C'est bien du moment qu'on nous enlève pas notre marché. On a souffert de ne pas travailler pendant trois mois et demi", rappelle Laetitia de Créatis & pots, qui installe son stand depuis deux ans sur le marché bagnolais du mercredi. Le ton était plus résigné pour Franck qui vend du prêt-à-porter : "Si on nous demande de le mettre, on le met mais c'est contraignant. C'est sûr que c'est une sécurité avec tous les gens de passage qui circulent..."

Quasi tous les consommateurs ont respecté la mesure ce mercredi. (Marie Meunier / Objectif Gard)

La police municipale était également présente sur le marché pour faire respecter la mesure. Pas de verbalisation pour ce premier jour d'application, seulement de la prévention et de la pédagogie. Les effectifs ont rappelé les règles et fourni des masques aux personnes non-équipées. Eux aussi remarquent que la plupart des consommateurs respectent la consigne ce premier jour même si quelques personnes font figure d'exception. C'est le cas d'une jeune maman bouche et nez à l'air qui se justifie : "Ça me gêne pour parler, pour fumer. Et en plus, ça me démaquille." Il faudra faire avec car la semaine prochaine, le ton se durcira naturellement du côté de la police municipale...

Marie Meunier

Pour rappel, le Gouvernement a imposé le port du masque obligatoire dans les lieux clos recevant du public. Le non-respect de la mesure peut entraîner une amende de 135 €.

Le maire de Bagnols-sur-Cèze, Jean-Yves Chapelet, a aussi pris un arrêté municipal pour obliger le port du masque à Bagnols plage lorsque les personnes sont debout. 

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité