ActualitésAutres sportsSports Gard

GARD RHODANIEN Marina Girardet cherche une salle pour ouvrir son club de gymnastique

Marina Girardet dispose déjà de tout le matériel nécessaire pour ouvrir son club de gym. 75 pré-inscrites sont prêtes à la suivre dans l'aventure. Il ne lui manque plus qu'une salle... (Marie Meunier / Objectif Gard)

Le 12 janvier 2020, Marina Girardet, éducatrice sportive, a créé son association "Lalune gym". Un premier pas vers son objectif : avoir son propre club de gymnastique artistique féminine. Sauf qu'après des mois de recherche intensive, cette habitante de Saint-Marcel-de-Careiret n'a toujours pas trouvé de salle. Le temps presse pour qu'elle puisse accueillir les élèves à la rentrée de septembre.

29. C'est le nombre de municipalités du Gard rhodanien que Marina Girardet a rencontré en un mois. Pour l'instant, aucune ne lui a permis de trouver un lieu pour y baser son futur club de gymnastique. L'argument est toujours le même : on a déjà trop d'associations qui utilisent la salle polyvalente. Pourtant, l'entraîneuse avance : "Je veux sensibiliser les communes au fait que le club générera de belles retombées. La ville qui nous accueillera sera contente".

Elle recherche donc un local d'au moins 100 m² avec une hauteur sous plafond d'au moins 4 m disponible les lundis, mardis, jeudis et vendredis soir, et les mercredis et samedis la journée. "Bien entendu, les créneaux horaires pourraient être revus ou diminués", précise-t-elle. Elle est aussi prête à débourser un loyer autour de 500-600 € par mois pour la location.

À la base, Marina Girardet devait s'installer à Saint-Alexandre mais en recalculant, le loyer était trop élevé. "On ne savait quelles seraient les charges et ça risquait de faire trop cher pour une première saison. C'est pas la peine de se retrouver en négatif sur le compte d'emblée", justifie-t-elle.

Un parrainage de l'Ufolep 30

Elle a aujourd'hui deux pistes de salles mais les créneaux proposés ne seraient pas suffisants pour accueillir tous les élèves pré-inscrits. "J'ai déjà 75 gymnastes qui sont prêts à me suivre", assure-t-elle. Les cours seraient ouverts dès 3 ans jusqu'à 15 ans et plus, sans oublier des leçons pour les mamans. Marina Girardet prévoit aussi de monter 7 équipes compétition.

Tout est prêt pour le futur club. L'entraîneuse et fondatrice de "Lalune gym" dispose déjà de son matériel : tapis, petits modules, saut à cheval, barres asymétriques... Elle a même le soutien de Jean-Luc Védrine de l'Ufolep 30, s'étant désigné comme le parrain de l'association. Marina Girardet s'est donnée jusqu'au 15 août pour trouver une salle sinon son projet serait reporté à l'année suivante.

Difficilement envisageable pour elle, qui rêve d'ouvrir son propre club. Diplômée en 2017 de deux BPJEPS (Brevets professionnels de la jeunesse, de l'éducation populaire et du sport), cette maman de 42 ans a été animatrice sportive dans plusieurs associations, clubs, écoles et centre de loisirs du Gard rhodanien et de l'Uzège. Encore récemment, elle coachait les gymnastes du club de Pont-Saint-Esprit et à l'association Samourais à Bagnols. Marina Girardet a elle-même commencé la gymnastique à l'âge de 3 ans à la Rose bleue avant de faire de la compétition. Elle a notamment terminé 3e en équipe de championnat de France en 1992.

Marie Meunier

Vous pouvez contacter Marina Girardet au 06 95 73 07 46 ou à lalune.gym30@gmail.com.

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité