ActualitésSociété

GARD Sécheresse : quatre communes reconnues en état de catastrophe naturelle

La mairie de Boisset-Gaujac. (Photo DR/)
La mairie de Boisset-Gaujac. (Photo DR/)

Le 25 octobre dernier, 13 communes du Gard ont été reconnues en état de catastrophe naturelle suite aux mouvements de terrain différentiels consécutifs à la sécheresse et à la réhydratation des sols. Quatre autres s'ajoutent à la liste suite à la publication de l’arrêté du 20 octobre 2020 au journal officiel du 17 novembre 2020.

La commune de Vestric-et-Candiac est reconnue en état de catastrophe naturelle suite aux mouvements de terrain différentiels consécutifs à la sécheresse et à la réhydratation des sols du 1er avril 2019 au 31 décembre 2019.

L'état de catastrophe naturelle a été reconnu pour Domazan et Méjannes-lès-Alès suite aux mouvements de terrain différentiels consécutifs à la sécheresse et à la réhydratation des sols du 1er juillet 2019 au 30 septembre 2019, et pour Boisset-et-Gaujac pour la période du 1er juillet 2019 au 31 décembre 2019.

Les personnes sinistrées disposent d’un délai maximum de 10 jours à compter de la date de parution de cet arrêté au Journal Officiel pour faire leur déclaration auprès de leur(s) compagnie(s) d’assurances.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité