Actualités

BAGNOLS/CÈZE Hommages au « grand humaniste » Francis Lemesle

Francis Lemesle lors de la cérémonie du 14-juillet 2016 à Bagnols (Photo d'archives : Thierry Allard / Objectif Gard)

L’ancien élu de Bagnols, engagé dans la vie associative et dans les anciens combattants de la ville, Francis Lemesle, est décédé hier à l’âge de 92 ans.

Reconnu unanimement comme une grande figure de Bagnols, Francis Lemesle était un Bagnolais d’adoption. Né à Vaiges, en Mayenne, il travaille à Marcoule à l’époque florissante de l’atome, et ne repartira pas de Bagnols. Il s’y engagera politiquement et sera élu municipal sous la mandature de René Cret, mais pas seulement.

Le monde associatif bagnolais n’aura aucun secret pour lui, tant il y a œuvré au fil des années. Le monde des anciens combattants locaux aussi, dont il a longtemps présidé l’association avant de transmettre le flambeau il y a trois ans à Jean-Claude Mougenot. « C’était un homme très engagé dans tout ce qu’il faisait, et autant dans chacun de ses engagements », se remémore son successeur chez les anciens combattants.

Jean-Claude Mougenot a bien connu cet enfant du siècle, qui a pris part à bon nombre de conflits qui ont émaillé le XXe siècle, de la Seconde Guerre mondiale à l’Indochine. Ces tragédies ne l’ont pas fait dévier : « C’était un homme droit, humaniste, perfectionniste. Il avait une vision des choses. Il était très engagé », poursuit l’ancien combattant.

C’est notamment ce caractère et ces valeurs qui feront de lui « une grande figure bagnolaise » et « un homme aimé et reconnu de tous », selon les mots du maire de Bagnols, Jean-Yves Chapelet. « Il est devenu un personnage incontournable de notre ville », note pour sa part le président du Souvenir français de Bagnols, Rémy Salgues.

Francis Lemesle en chef de chœur de la chorale de l'Espace seniors du CCAS, lors du repas des aînés de Bagnols en 2014 (Photo d'archives : Thierry Allard : Objectif Gard)

L’ancien maire de Bagnols et aujourd’hui président de l’Agglo du Gard rhodanien, Jean-Christian Rey, se souvient de Francis Lemesle comme « d’un des pionniers du jumelage avec la ville allemande de Braunfels en 1959. Il faut imaginer la France de 1959, mais lui avait compris l’importance du rapprochement entre les peuples allemand et français. Aujourd’hui Bagnols pleure, Braunfels aussi. » Lui aussi qualifie Francis Lemesle de « grand humaniste. »

Un homme qui « a eu mille vies admirables, mais qui en faisait assez peu écho », reprend Jean-Christian Rey. « Un homme qui, par ses mots et son humour, savait vous faire don de son expérience. Ses conseils étaient précieux tout comme son soutien », estime le député de la troisième circonscription, Anthony Cellier, qui voit lui aussi en Francis Lemesle « une figure de notre histoire commune. »

Les obsèques de Francis Lemesle se tiendront ce vendredi à 15 heures en l’église Saint-Jean-Baptiste de Bagnols. Il sera ensuite inhumé à Vaiges (Mayenne), sa commune de naissance. La famille Lemesle a mis en place une adresse mail destinée à recueillir les témoignages en vue d’éditer un livre d’or : livre.dor.francis.lemesle@gmail.com.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité