Politique

NÎMES Nicolas Meizonnet : « Face à la voyoucratie, la peur doit changer de camp ! »

Le conseiller départemental RN de Vauvert et député de la deuxième circonscription du Gard (Photo : droits réservés)

Ces derniers mois, plusieurs quartiers nîmois ont été le théâtre d’une guerre de territoire, liée au trafic de drogue. Le député Meizonnet a écrit au Premier ministre. 

Si ce n’est pas dans sa circonscription, le député RN Nicolas Meizonnet s’intéresse aux Nîmois. Et ce notamment quand certains quartiers de la Ville ont défrayé la chronique à cause d’une guerre de territoire liée au trafic de drogue.

Début janvier, le député a écrit une missive dans laquelle l'élu prône des solutions assez générales : « une lutte acharnée contre les trafics de drogue, davantage de moyens et de policiers, une politique pénale de tolérance zéro en appliquant des peines dissuasives, l’expulsion systématique des délinquants étrangers. » Et d’enchaîner : « L’ensauvagement qui frappe certains quartiers de Nîmes n’est plus acceptable (…) Combien de temps encore les enseignants, les élèves, les parents, les riverains devront-ils subir la loi des caïds ? Face à la voyoucratie, la peur doit changer de camp ! » 

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité