Faits Divers

NÎMES Il agresse sa compagne puis incendie sa voiture : l’affaire renvoyée

Le tribunal correctionnel de Nîmes. Photo Tony Duret / Objectif Gard
Le tribunal correctionnel de Nîmes. Photo Tony Duret / Objectif Gard

Le 31 janvier, à 2h45 du matin, Samir aurait agressé sa compagne et incendié son véhicule. Jugé en comparution immédiate ce mardi, le quadragénaire a demandé un délai pour préparer sa défense.

C’est pour un feu de voiture que les policiers sont appelés dans la nuit du 31 janvier dans le quartier de Vacquerolles, à Nîmes. Mais en arrivant sur les lieux, ils tombent sur Samir, 43 ans, qui est dans un sale état. Il a trop bu (1,76g/l d’alcool dans le sang), porte un tee-shirt ensanglanté et tient du papier journal et un briquet dans ses mains. Les forces de l’ordre retrouvent aussi un cutter avec lequel il semble avoir agressé sa compagne qui s’est vue prescrire dix jours d’incapacité totale de travail (ITT).

Présenté devant le tribunal correctionnel de Nîmes où il était jugé en comparution immédiate, Samir a demandé un délai pour préparer sa défense. Pour savoir si, dans cette attente, il doit rester en liberté ou partir en détention provisoire, le tribunal s’attarde sur sa personnalité. On apprend qu’il a 19 mentions sur son casier judiciaire et qu’il est sorti de prison trois mois plus tôt. « Il est sorti en octobre dernier, précise son avocat, Me Baptiste Scherrer. Mais malgré cette période difficile que l’on traverse, il a réussi à exercer une activité d’artisan-maçon ». Un argument qui ne suffit pas au procureur, Willy Lubin, qui demande son maintien en détention. Des réquisitions suivies par le tribunal qui examinera l’affaire le 16 février prochain.

Tony Duret

Etiquette

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité