Bagnols-UzèsPolitique

BAGNOLS/CÈZE Olivier Wiry quitte le groupe Rassemblons Bagnols et dénonce « un diktat du RN »

Olivier Wiry (3e en partant de la G.) lors de la visite du porte-parole de Debout la France Benjamin Cauchy en juin dernier en soutien de la liste Rassemblons Bagnols (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Lors des municipales de l’année dernière, le Rassemblement national, Debout la France et des anciens de Les Républicains avaient conduit une liste « d’union des Droites », selon les termes d’Olivier Wiry, encarté à Debout la France et membre de la liste. 

Aujourd’hui, « cette association des Droites prend fin », lance Olivier Wiry, élu d’opposition du conseil municipal, qui a décidé de claquer la porte du groupe Rassemblons Bagnols. En cause ? « Un diktat énorme du RN, quoi qu’on fasse il faut en référer au RN, mais je n’y suis pas », explique Olivier Wiry, qui déplore que cette « union des Droites » ne soit pas prolongée pour les prochains scrutins départementaux et régionaux. 

« Le RN a décidé de la jouer solitaire, que je ne sois pas candidat ce n’est pas grave mais on n’est plus du tout dans le but des municipales », dénonce-t-il, un fait qui « m’irrite et en irrite d’autres », affirme Olivier Wiry, qui se dit « déçu » et pense que « quelques uns vont suivre » sa démarche. Et pas question pour l’élu d’opposition de prendre sa carte au RN : « ce ne sont pas mes valeurs, mais on pouvait travailler ensemble », estime-t-il. 

Plus maintenant. Et les dernières prises de positions du groupe Rassemblons Bagnols sur la question sécuritaire au sein de la commune n’arrangent rien : « ce n’est pas la goutte d’eau qui a fait déborder le vase, mais ce communiqué ‘Bagnols Orange mécanique’, je ne m’y associe pas. Moi j’y habite à Bagnols, contrairement à certains du groupe et on ne peut pas travailler dans l’excès. » 

Olivier Wiry devrait donc siéger à part du groupe Rassemblons Bagnols dès le prochain conseil municipal, en mai. 

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Articles similaires

Un commentaire

  1. C’est fou en ce moment ces élus de droite qui se réveillent deux ans après les municipales. À Bagnols, à Laudun, les autocrates sont dénoncés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité