Bagnols-UzèsPolitique

DÉPARTEMENTALES Le PCF dénonce les « candidatures sauvages » à Gauche dans le Gard rhodanien

Elian Cellier, secrétaire de la section PCF du Gard rhodanien (Photo d'archives : Thierry Allard / Objectif Gard)

La liste officielle des candidatures est tombée hier soir, et plusieurs candidatures de Gauche hors accord des différents partis ont fleuri, notamment dans le Gard rhodanien. 

On y retrouve notamment celle du PRG Christian Roux et de Marie-Françoise Combin et celle de l’ancienne tête de la liste de Gauche Alliance citoyenne aux municipales bagnolaises Thierry Vincent et Béatrice Talmant sur le canton de Bagnols, ou celle du maire PRG de Goudargues Fred Mahler et de l’opposante spiripontaine Catherine Chantry sur le canton de Pont-Saint-Esprit. On peut aussi y ajouter, peut-être dans une moindre mesure puisqu’il est conseiller départemental sortant, la candidature de Philippe Pecout à Roquemaure avec Véronique Herbé, alors que c’est sa binôme de 2015 Nathalie Nury et Patrick Scorsone qui ont été choisis par la majorité sortante dans le cadre de l’accord. 

Une situation que dénonce le Parti communiste, par le truchement du secrétaire de sa section pour le Gard rhodanien Elian Cellier. « Un accord a été conclu entre toutes les forces de Gauche du département du Gard, rappelle-t-il dans un communiqué. Il a pour but de pouvoir continuer à gérer ce département dans l’intérêt des populations et notamment des plus faibles. Il s’appuie sur des convictions, des idées, un sens du commun. » 

« Un certain nombre de candidatures ‘sauvages’ fleurissent en dehors de l’accord, poursuit Elian Cellier. Dans le Gard rhodanien certains, guidés par leur ego ou poussés par des raisons obscures croient jouer un troisième tour des municipales ou de l'agglomération, ils ne sont en fait que les alliés objectifs de ceux qu'ils disent combattre. Nous ne pouvons soutenir ces aventures individuelles qui font le jeu de l’extrême Droite et de la Droite. » 

Le communiste finit en estimant que « Certains n’ont visiblement comme horizon que leur destin personnel et ne montrent aucune capacité à favoriser l’intérêt général. Nous dénonçons avec force ces candidatures ‘hors accord’ et appelons les électeurs à renforcer la majorité départementale. » 

Th.A

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité