Bagnols-UzèsSports Gard

PONT-SAINT-ESPRIT L’Urba nature trail de retour le 6 juin

Lors de l'édition 2019 de l'Urba nature trail de Pont-Saint-Esprit (DR)
Élus et organisateurs ont présenté la deuxième édition de l'Urba nature trail de Pont-Saint-Esprit (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

La deuxième édition de l’Urba nature trail de Pont-Saint-Esprit se tiendra le dimanche 6 juin à Pont-Saint-Esprit. Une manifestation sportive et solidaire, puisqu’elle s’inscrit dans le projet Alpes 2021, mené par des élèves du collège Notre-Dame. 

Cette deuxième édition aurait dû se tenir en 2020. Las, la crise sanitaire est passée par là, et la voici enfin programmée après moult difficultés. « Le plus difficile a été de gérer les contraintes sanitaires, avec des consignes modifiées chaque jour », explique Denis Mateu, professeur d’EPS au collège Notre-Dame qui chapeaute le projet Alpes 2020, qui verra 10 élèves de Troisième parcourir 600 kilomètres au travers des Alpes en juillet prochain. 

Un projet ambitieux, mené depuis trois ans, qui verra les collégiens avaler un total de 30 000 mètres de dénivelé en 28 jours, « soit quatre fois l’Everest », note leur professeur. Pour autofinancer leur projet, dont le budget total avoisine les 60 000 euros, les élèves du groupe Alpes 2021 ont donc mené un certain nombre d’actions, au premier rang desquelles l’Urba nature trail. « Le trail nous permet de finir de financer l’équipement des jeunes », note Denis Mateu. Notez que l’événement est aussi soutenu par le Département, la Région, l’État via la "Politique de la ville" et la mairie à hauteur de 9 500 euros en tout.

La première édition, qui proposait un trail de 12 kilomètres, une randonnée de 10 kilomètres et quatre courses pour les enfants a rencontré un franc succès avec 1 000 participants. La deuxième édition vise à faire aussi bien, avec « exactement le même état d’esprit : faire un événement populaire, familial, convivial et sportif. L’idée est de regrouper la population du territoire, peu importe le niveau ou l’âge », présente le professeur d’EPS. 

Cette année, l’événement sera simplifié, conditions sanitaires obligent. Un seul parcours sera proposé, de 8 kilomètres, « moitié urbain et moitié nature, avec les berges du Rhône en passant par le pont médiéval, et urbain avec une traversée du patrimoine urbain et des monuments de la ville », poursuit-il, tout en promettant « des surprises ». Notez que comme l’épreuve n’est pas chronométrée, aucun certificat médical n’est requis. 

L’Urba nature trail, monté par et pour les jeunes du groupe Alpes 2021, les verra jouer un grand rôle le jour J, comme leurs familles, qui viennent garnir les rangs de la soixantaine de bénévoles qui se répartira les postes de ravitailleurs et de signaleurs. Il faudra de l’organisation, puisque les contraintes sanitaires imposent un départ par vague de 50 coureurs répartis sur cinq départs de 8 heures à 9 heures, avant un départ libre de marcheurs de 9 heures à 10 heures. 

Si le nombre de marcheurs n’est pas limité, celui des coureurs l’est à 250 personnes, avec éventuellement la possibilité de passer à 300 en fonction des demandes. Pour l’heure, tout confondu, « nous venons de dépasser les 300 inscrits, la météo prévoit du beau temps, j’espère que nous ne serons pas victimes de notre succès », glisse Denis Mateu, tout en incitant les participants à s’inscrire en ligne, pour mieux gérer le flux. 

Pour les récalcitrants, des permanences seront organisées le vendredi 4 de 17 heures à 19 heures et le samedi 5 mai de 10 heures à midi et de 17 heures à 19 heures au prieuré. Quant aux dossards, ils pourront être retirés soit lors de ces permanences, soit par courrier, soit directement au secrétariat du collège Notre-Dame. Ils pourront aussi l’être le matin de la course, tout en sachant qu’il n’y aura pas d’inscriptions sur place. Les inscriptions sont au prix de 10 euros, gratuit pour les moins de 12 ans. 

Après avoir salué la « ténacité » des organisateurs, la maire de Pont-Saint-Esprit, Claire Lapeyronie, rappellera que l’Urba nature trail marquait « le premier jalon de l’ouverture de la vie d’après ». Après, justement, une fois que le projet Alpes 2021 sera arrivé à son terme, la mairie compte bien pérenniser l’événement. « Le projet est que l’Urba nature trail devienne un rendez-vous annuel organisé par l’association Frontales et Boussoles », avance l’adjoint aux Sports, Thomas Poyet. Et ainsi laisser une trace durable du projet Alpes 2021. 

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Plus d’informations ici. 

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité