Faits DiversGardNîmes

NÎMES Un homme sorti vendredi de détention est en garde à vue pour extorsion

L'Hôtel de police de Nîmes. Photo © objectifgard.com / MA

Un homme condamné vendredi 30 juillet à huit mois de prison avec sursis dans un dossier de stupéfiants, est parvenu moins de 48h après sa libération à faire parler de lui. Après la sanction pénale infligée par le tribunal correctionnel de Nîmes, il a retrouvé la liberté juste après l'audience car sa peine était intégralement avec sursis. Mais il restait la question évoquée à l'audience, d'un sac de stupéfiants dont personne ne savait où il avait bien pu passer. À priori le mis en cause voulait lui aussi le récupérer, car il lui est reproché dans la nuit de samedi à dimanche, avec deux autres complices également en garde à vue, une affaire d'extorsion... Une extorsion qui serait liée au fameux sac disparu de drogue. Ce jeune suspect est donc dans les geôles du commissariat de Nîmes pour ce nouveau dossier. Passera-t-il en comparution immédiate mardi ? Dans ce cas il pourrait bien battre un nouveau record, celui de deux comparutions immédiates d'affilée devant la juridiction nîmoise....

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité