Bagnols-UzèsCulture

TRESQUES Les univers d’Hervé Philippe et Akoi Aka se croisent à la Tour de guet

Akoi Aka et Hervé Philippe exposent en ce moment à la Tour de guet, à Tresques (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Installé à Bagnols, Hervé Philippe expose ses oeuvres à la Tour de guet (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Lieu d’exposition original puisque vertical et datant du XIIe siècle, la Tour de guet de Tresques, près de Bagnols, propose très régulièrement des expositions d’artistes choisis par le taulier des lieux, l’artiste Akoi Aka. 

Pour l’exposition de ce mois d’août, Akoi Aka expose lui-même ses dernières créations, en compagnie de l’artiste installé à Bagnols Hervé Philippe. Deux univers différents qui se rencontrent, d’un côté l’art singulier d’Hervé Philippe, de l’autre les oniriques dessins sur papier Xuan, un papier traditionnel chinois, d’Akoi Aka. 

Commençons par le premier, exposé au rez-de-chaussée et au demi-étage de la tour. Hervé Philippe y présente ses oeuvres qu’il présente comme de l’art singulier : « c’est l’art des autodidactes, et je suis autodidacte », dit-il. Venu des portraits, l’artiste creuse ce sillon dans ces séries de portraits colorés, aux formes simples, « avec une mise en scène très théâtralisée, j’essaie de raconter une histoire », affirme Hervé Philippe, qui veille à « laisser toujours des zones de repos pour que l'oeil se repose et pour faire ressortir le sujet. »

Installé à Bagnols, Hervé Philippe expose ses oeuvres à la Tour de guet (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Hervé Philippe les raconte, ses histoires, sur des supports parfois insolites, comme des fenêtres et des portières de 2CV. Ce qui l’intéresse là-dedans, « c’est le rapport à la matière », dit-il. Un rapport qu’on retrouve aussi dans les oeuvres d’Akoi Aka, à l’étage du dessus. Des dessins au feutre, à l’encre, à l’Aérographe et au fusain sur du papier Xuan, « un papier noble et très fragile » qui lui a été offert par un artiste venu exposer à la tour il y a quelques temps. 

Sur ce papier, l’artiste, habitué à travailler sur le verre, couche ses visions « dans une gestuelle spontanée, pour concentrer l’énergie créatrice et décrire ce que j’ai vu, j’essaie d’imiter le chaos de la création », pose-t-il. Des oeuvres au côté « mystique, elles représentent un passage entre la vie et la mort, des anges gardiens, les guides vers le monde d’après. »

Akoi Aka gère la Tour de guet toute l'année et pour une fois, il expose ses oeuvres (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Une obsession pour Akoi Aka, qui voit dans ses visions quelque chose qui le rattachent à ses origines africaines. Du reste, il a appris récemment et fortuitement que son prénom, Akoi, « signifie ‘Celui qui récupère les âmes des défunts pour les transmettre dans le monde d’après’ dans la langue Agni, de la tribu des Akan, dans le sud-est de la Côte-d’Ivoire, à la frontière avec le Ghana », affirme-t-il. De quoi rajouter du sens à une thématique qui le travaille depuis longtemps et qu’il compte désormais explorer via la sculpture en apprenant du sculpteur installé aux Angles Charles Stratos.

Akoi Aka gère la Tour de guet toute l'année et pour une fois, il expose ses oeuvres (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Lors de votre visite à la Tour de guet, n’oubliez pas de terminer votre ascension : le dernier étage expose des artistes déjà passés ou qui vont passer à la Tour, et la qualité comme l’éclectisme des oeuvres qui y sont exposées valent les quelques marches, ultime étape avant la terrasse avec vue sur le val de Tave.

Au dernier étage de la tour (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

L’exposition d’Hervé Philippe et Akoi Aka est visible à la Tour de guet, place de l’Église à Tresques, jusqu’au 1er septembre. Ouverture du mardi au dimanche inclus de 10 heures à 19 heures, fermé de 12 heures à 14 heures le samedi et le dimanche. Fermé le lundi. Informations au 06 51 71 11 17. 

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité