A la uneActualitésNîmes

NÎMES Abdallah Zekri en colère après les propos de Marc Taulelle contre les musulmans

©Christophe Petit Tesson/MAXPPP Abdallah ZEKRI President de l'Observatoire National contre l'Islamophobie
Abdallah Zekri, président de l'Observatoire National contre l'Islamophobie. Photo via MaxPPP

Abdallah Zekri est en colère. Le Nîmois, président de l’Observatoire national contre l’islamophobie, est tombé de sa chaise à la lecture des propos de Marc Taulelle sur Objectif Gard lors d'une interview récente. Il nous a adressé ce texte...

"Les propos tenus par M. Marc Taulelle, adjoint au maire de Nîmes, dans les colonnes de votre journal, sont scandaleux. Encore une fois, un élu se sert de l’islam comme fonds de commerce pour braconner sur le territoire de l’extrême-droite. En déversant son fiel sur les immigrés et, plus particulièrement, sur la communauté musulmane, ce responsable politique fait éhontément dans une surenchère dangereuse qui aura pour seul effet d’accentuer les divisions en France, au moment où le président de la République, Emmanuel Macron, et le gouvernement s’échinent à faire barrage aux séparatismes et aux clivages confessionnels et communautaires.

En affirmant que «c’est l’immigration qui tue la France», M. Marc Taurelle feint d’ignorer que l’immigration, au sens où il l’entend, a cessé depuis plusieurs décennies et que celle dont il parle a, au contraire, contribué à la construction de la France devenue prospère aujourd’hui grâce à la sueur des ouvriers sans lesquels les trente glorieuses n’auraient pas pu être possibles.

Plus grave, l’intervenant s’adonne à ces mêmes fâcheux amalgames qui font de tous les musulmans des terroristes. Fâcheux mais, surtout, préjudiciables, en ce qu’ils stigmatisent une frange de la société française et crée un appel d’air en direction des extrémistes de tout bord qui risque de faire voler en éclats tous les efforts déployés par les responsables religieux des trois plus grands cultes en France pour sauvegarder le vivre-ensemble et repousser, tous ensemble, les menaces nombreuses et sérieuses qui guettent la France dans ces moments de troubles géopolitiques, dont l’impact sur le pays se fait déjà ressentir de mille et une manières.

En ma qualité de président de l’Observatoire national contre l’islamophobie, je dénonce avec la plus grande fermeté cette attitude aussi antagonique que malveillante et appelle la communauté musulmane à la plus grande sagesse et à l’union face à ces provocations récidivantes par le truchement desquelles leurs auteurs cherchent à mettre tous les problèmes de la France sur le dos des musulmans et à détourner l’attention de l’opinion française des véritables enjeux que la France devra relever dans le contexte sanitaire, climatique, économique, sécuritaire et géostratégique actuel qui présage une crise mondiale multidimensionnelle sans précédent.

J’aurais aimé que M. Marc Taulelle élève le niveau un tant soit peu pour traiter ces sujets capitaux, au lieu de barboter dans la fange dans laquelle il cherche à enfoncer la France avec l’aide du venimeux Eric Zemmour envers lequel, sans rougir, il affiche une impudique idolâtrie."

LIRE AUSSI : 

NÎMES Le Républicain Marc Taulelle : « Éric Zemmour appuie là où ça fait mal »

 

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité