ActualitésÉducationNîmes

GARONS D’Alzon inaugure la réhabilitation et l’extension de sa crèche

Yvan Lachaud, directeur de l'Institut d'Alzon et Alain Dalmas, maire de Garons, entrain de couper le ruban (Photo Institut d'Alzon)

 

Ce vendredi, la réhabilitation et l'extension de la crèche "l'Oustaou des Péquélets", gérée par l'Institut Emmanuel d'Alzon, ont été inaugurées en présence d'Yvan Lachaud, directeur de l'établissement et Alain Dalmas, maire de Garons. Cette crèche peut désormais accueillir 36 enfants. 

Dix mois de travaux d’aménagements ont été nécessaires à la réhabilitation et l’agrandissement de ce bâtiment situé en plein de coeur de Garons. Pour un investissement total de 689 000 euros, la crèche "l'Oustaou des Péquélets" a été agrandie. Des travaux réalisés par les entreprises locales et financés par la commune de Garons, avec le concours soutenu de la CAF, de Nîmes Métropole et de l’État. Ainsi la capacité d’accueil de la structure a doublé. Ce sont désormais 36 bébés et enfants qui bénéficient à présent de ce nouvel espace pensé et conçu pour répondre à leurs besoins quotidiens. Cet agrandissement a permis la création de sept postes, la crèche compte maintenant 16 salariés.

Ce sont désormais 36 enfants qui peuvent être accueillis à la crèche de Garons (Photo Institut d'Alzon)

Cela constitue un enjeu majeur au regard du nombre croissant d’enfants et de famille sur le territoire. En effet Yvan Lachaud, directeur de l’Institut Emmanuel d’Alzon, souligne "cette belle réalisation qui permet d’accueillir un plus grand nombre d’enfants dans les meilleures conditions et à proximité de chez eux. L’Institut a le plaisir de gérer cette crèche, à présent la troisième au sein de l’Institut." L'établissement d’enseignement catholique privé sous contrat d’État, qui appartient à la congrégation religieuse des Oblates de l’Assomption, scolarise au total plus de 6 100 élèves dans le Gard, de la crèche à l’enseignement supérieur.

Alain Dalmas, maire de Garons, précise que : "compte tenu du développement urbain de Garons, l’extension de la crèche était une nécessité et répond à une réelle attente des jeunes parents." Ce dernier en a profité pour lancer un appel à Marie-Françoise Lecaillon, préfète du Gard, "ces petits enfants, très bientôt écoliers, devront pouvoir fréquenter... le nouveau groupe scolaire, grand projet communal des prochaines années !". Le message est passé.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité