A la uneActualitésEconomieGard

EXPRESSO La liste d’Éric Giraudier pour les élections de la CCI Gard se dévoile

Éric Giraudier a attaqué en justice pour diffamation et a perdu. Il doit payer 500 euros à dix prévenus.
La Chambre de Commerce et d'Industrie du Gard (Photo Anthony Maurin).

Le président sortant de la Chambre de commerce et d'industrie du Gard, Éric Giraudier, est confiant. Pour cette élection de la chambre consulaire gardoise, il considère avoir constitué la meilleure équipe autour de lui avec un renouvellement de 50 % des 55 membres nécessaires pour constituer une liste.

Éric Giraudier est cramponné à son siège et rien ne le fera dévier de son objectif. Alors imaginer qu'il ne briguerait pas la présidence de la CCI Gard pour un nouveau mandat ? Une vaste blague...

Vendredi dernier, le président sortant a déposé sa liste complète en préfecture. Une liste structurée par un renouvellement de 50 % de ses membres. Objectif visé : mixer l’expérience et développer une nouvelle dynamique de territoire. Car c'est bien sur cela que ses concurrents et le premier d'entre eux, Philippe Broche, comptent s'appuyer pour faire la différence. Et en premier lieu sur les territoires de Bagnols/Cèze, dont il est originaire. Et d'Alès, grâce à son allié Jean-Pierre de Faria, le maire de Saint-Ambroix.

Selon la liste que nous avons pu consulter, dans la capitale des Cévennes Éric Giraudier a décidé de renouveler Colette Ruegger. Elle ne sera pas toute seule, le président de l’ordre régional des experts-comptables, Philippe Lamouroux, en sera. Tout comme la présidente de de l'UCIA, l'association des commerçants d'Alès, Jennifer Peniguet. Dominique Passieu, un restaurateur installé de longue date à Alès, sera aussi de l'aventure.

Du côté de Bagnols, sur les terres de Philippe Broche, le patron de l'UPE 30, Marco Lucca, renouvelle sa confiance au président encore en activité. Qui ne pourra pas, bien entendu, être le futur président de la CCI tout simplement car il n'est pas candidat pour la CCIR, l'instance régionale de la CCI. Condition sine qua non pour être président... Pour autant, il devrait figurer en bonne place avec quelques personnalités locales du monde de l’industrie et des services du Gard Rhodanien.

Sur les autres territoires du Gard, on retrouve dans la liste qui soutient Éric Giraudier, des présidentes et présidents de clubs d’entreprises et d’UCIA, du Vigan à Sauve, de Beaucaire à Sommières en passant par Vauvert, Aigues-Mortes et le Grau-du-Roi.

Enfin, sur la ville de Nîmes, Karine Le Cardinal, présidente du Club interprofessionnel des zones d'activités nîmoises en sera. Ainsi qu'un commerçant bien connu dans la capitale du Gard, Nicolas Delprat.

Reste à connaître maintenant la liste de Philippe Broche. Une liste qui devrait comporter selon nos informations quelques surprises. Avec des personnalités économiques connues du territoire qui ont bien l'intention de sortir Éric Giraudier de son bureau de la rue de la République à Nîmes.

Abdel Samari

 

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité