Faits DiversGardJusticeNîmes

NÎMES Sous contrôle judiciaire le rappeur de la ZUP fonce en voiture sur la police

Tribunal. Il réalise des clips enregistrés dans les rues de Nîmes et plus particulièrement à la ZUP avec son nom de scène. Mais mardi il était prévenu en audience de comparution immédiate sous sa véritable identité, pour avoir foncé sur la police afin d'éviter un contrôle à hauteur du même quartier.

Un mis en cause, âgé de 20 ans, qui conduisait un véhicule le 23 octobre 2021 sans permis. Il transportait cinq mineurs dans l'automobile lorsqu'il a aperçu le contrôle. Il a décidé de foncer. Le policier juste devant la voiture a été frôlé, il s'est jeté sur le côté. Le chauffard a poursuivi sa route malgré les pneus crevés car la herse avait été déployée.

Un conducteur qui sera finalement interpellé, bloqué dans une impasse. Il va refuser son interpellation et frappe un policier. Placé en garde à vue, il a fait l'objet mardi d'une comparution immédiate pour "violences aggravées", "refus de s'arrêter", "mise en danger de le vie d'autrui". Un jeune homme déjà très connu des autorités, qui a écopé de 18 mois de prison ferme et d'un maintien en détention. Un prévenu qui était sous bracelet électronique jusqu'en juin dernier et encore sous contrôle judiciaire concernant une précédente affaire au moment de son arrestation le 23 octobre.

B.DLC

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité