Bagnols-UzèsCulture

UZÈS À la recherche des futurs artistes résidents de la Chapelle de la médiathèque

Salomé Fauc devant son installation "Ombre portée" à voir à la chapelle de la médiathèque d'Uzès jusqu'au 31 juillet (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Depuis 2017, la communauté de communes Pays d’Uzès (CCPU) met en place, avec le soutien de la DRAC Occitanie, de la Région et du Département, des résidences d’artistes au sein de la chapelle de la médiathèque. Le but est double : promouvoir la création contemporaine auprès de la population et soutenir, accompagner la recherche artistique. 

Tout au long de l’année, le public peut découvrir des restitutions sous divers formats : peinture, street-art, vidéo, cinéma, audiovisuel, arts numériques, sculpture, dessin et illustration… À chaque fois, l’artiste reste quatre semaines consécutives à Uzès et expose ensuite son travail dans la chapelle.

« Avec ces résidences, la CCPU souhaite offrir aux artistes une visibilité auprès de tous les publics et des réseaux professionnels, favoriser l’échange et leur mise en réseau avec les acteurs culturels, et permettre l’accès du public, notamment les plus jeunes et les habitants du quartier prioritaire d’Uzès, à la culture en général et en particulier à l’art contemporain », indique Christophe Gervais, vice-président délégué à la Culture.

Pour 2022, la CCPU relance la machine et invite des artistes de tous horizons et domaines (sauf la photo) à postuler à ce programme. Deux nouvelles résidences d’artistes de quatre semaines consécutives seront organisées du 8 mars au 2 avril et du 4 au 29 octobre. Tous les critères de sélection, les objectifs et les moyens mis à disposition des artistes sont précisés dans le dossier de candidature. Il est téléchargeable en ligne en cliquant ici. La date limite de dépôt des candidatures pour les deux résidences est fixée au 30 novembre 2021.

Plus d’infos à contact@ccpaysduzes.fr.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité