NîmesPolitiqueSociété

NÎMES La gendarmerie nationale honorée à l’hôtel de ville

Les gendarmes étaient invités pour un vin d'honneur à l'hôtel de ville de Nîmes (photo Norman Jardin)

Lundi matin, à l’occasion de la Sainte-Geneviève, la gendarmerie nationale a été fêtée en mairie de Nîmes.

Sainte-Geneviève est la patronne de la gendarmerie nationale française depuis le décret du 18 mai 1962, signé par le pape Jean XXIII. Chaque année, les gendarmes la célèbrent le 26 novembre en organisant « un pot de l’amitié » auxquels magistrats, élus et représentants de l’État sont conviés. Ce lundi, à l’hôtel de ville de Nîmes, Jean-Paul Fournier avait invité une quarantaine de gendarmes pour leur offrir un vin d’honneur. Le maire de la ville a rendu hommage à ses hôtes : « Quel plaisir de vous recevoir. Les Nîmois sont très attachés aux corps d’armées. Étant fils de gendarme, je connais le quotidien des proches et des familles de ces militaires. Votre métier est difficile et vous répondez présent. Je vous remercie chaleureusement et que Sainte-Geneviève vous protège ! »

Éric Chuberre le commandant du groupement de gendarmerie départementale du Gard, entouré de Marie-Françoise Lecaillon, la préfète du Gard et de Jean-Paul Fournier, le maire de Nîmes (photo Norman Jardin)

« En France un gendarme est agressé toutes les deux heures et un est blessé toutes les quatre heures »

La réception s’est tenue en présence de Marie-Françoise Lecaillon, la préfète du Gard, et Éric Chuberre, le Général, commandant du groupement de gendarmerie départementale du Gard. Ce dernier, qui a pris ses fonctions il y a quatre mois, a rendu hommage aux gendarmes victimes d’agressions : « En France, un gendarme est agressé toutes les deux heures et un est blessé toutes les quatre heures. La Sainte-Geneviève nous permet de faire une introspection et une analyse sur l’année qui vient de s’écouler. Il est bon de remercier les militaires qui ont agi au service de leur concitoyens et de s’accorder ce petit délai de réflexion. » Le vin d’honneur s’est déroulé à l’issue de l’office religieux qui avait lieu en l’église Sainte Perpétue.

Norman Jardin

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité