Faits DiversGardJustice

GARD Après le vol à main armée, le braqueur revient en taxi

(Photo d'illustration/ObjectifGard)
(Photo d’illustration)

Un homme mis en examen pour le braquage d’un bureau de tabac survenu le 22 mars dernier vers 19h20 sur la commune de Marguerittes, a demandé mercredi son placement sous contrôle judiciaire. Il réfute totalement sa participation au vol à main armée. Le problème pour lui : il a été contrôlé sur la commune juste après les faits. Sa compagne indique aussi qu’il l’a appelée de Marguerittes pour lui commander un taxi lui permettant ainsi de quitter les lieux pour revenir au quartier du Chemin bas d’Avignon où il habite. Après le braquage, le mis en cause se serait caché quelques heures dans le cimetière. La chambre de l’instruction de Nîmes a refusé cette libération conditionnelle.

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité