EconomieGardPolitiqueSociété

OCCITANIE La Région et l’Écosse signent un partenariat en faveur des énergies renouvelables marines

Photo DR Région Occitanie

La coopération en faveur du développement des énergies décarbonées entre l’Écosse et la France s’est vu renforcée, il y a quelques jours, après la signature d’un protocole d’accord entre DeepWind, le cluster national de l’éolien flottant écossais, et Wind’Occ, la dynamique régionale de l’éolien en mer de la région Occitanie.

Ce partenariat est signé en présence du ministre écossais du commerce Ivan McKee, présent en France pour une visite de deux jours pour renforcer les liens commerciaux et d’investissement entre les deux pays, et de Jalil Benabdillah, vice-président en charge de l’Économie, de l’innovation et de la réindustrialisation, représentant Carole Delga, la présidente de la région Occitanie. Ce protocole d’accord doit renforcer la coopération entre les deux partenaires en faveur du développement de la chaîne d’approvisionnement de l’éolien flottant en mer et de celle de l’hydrogène, dans les deux pays ainsi qu’à l’international.

Le ministre écossais du commerce, Ivan McKee, a déclaré à cette occasion : « Le développement de l’éolien en mer, de l’économie de l’hydrogène et d’une chaîne d’approvisionnement solide et innovante est essentiel à la transition de l’Écosse vers le « net Zero » et soutiendra notre relance économique verte. (…) Comme indiqué dans notre stratégie nationale de transformation économique, nous voulons être un pays dynamique et innovant, où nous pouvons attirer des investissements internationaux dans la recherche et les industries du futur, ce qui nous aidera à atteindre nos objectifs climatiques. »

Après coup, Carole Delga, qui n’était pas présente lors de la signature du protocole, s’est exprimée : « L’éolien en mer flottant est aujourd’hui un secteur à fort potentiel, tant sur le plan énergétique qu’économique. La France, tout comme l’Écosse, s’est engagée très fortement pour son développement avec 50 GW annoncés à horizon 2050. En Occitanie, cela fait maintenant plusieurs années que nous nous mobilisons pour faire grandir cette filière d’avenir. Elle est aujourd’hui l’un axe majeur du développement industriel de notre territoire et l’un des moyens incontournables pour augmenter la part des énergies renouvelables dans notre mix énergétique. »

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité