ActualitésGardNîmes

NÎMES Le Secours catholique a célébré son 75e anniversaire

(Photo d'illustration : Secours Catholique)
Plus de 250 personnes étaient réunies pour cette journée (Photo Secours Catholique)

Le 8 septembre 1946 naissait à Lourdes le Secours catholique. Après de longs mois de confinement et de restrictions des relations, les acteurs de la délégation gardoise du Secours catholique n’avaient pu avoir d’occasion de se retrouver pour célébrer la fraternité. Le samedi 21 mai, ils ont célébré le 75e anniversaire de l’association qui lutte contre la pauvreté, les inégalités et l’exclusion. 

Un comité de pilotage, à l’invitation du bureau départemental, s’est mis au travail en début d’année afin d’organiser de grandes retrouvailles à l’occasion du 75e anniversaire du Secours catholique. Plus de 250 participants, venus de tout le département, se sont donc retrouvés à Nîmes le samedi 21 mai. Le temps d’accueil avec le petit-déjeuner fut l’occasion pour beaucoup de découvrir les locaux de la délégation, ses bureaux, son jardin.

Puis, en petits groupes de fraternité, les participants sont partis à la découverte de lieux magiques de la cité romaine. L’occasion de découvrir des monuments, des anecdotes historiques, des espaces associatifs tels que le café d’Anaïs dont le SCCF est partenaire. Après cette balade dans la ville, tous les acteurs se sont retrouvés aux Jardins de la Fontaine pour un apéritif et un pique-nique. Cette journée se voulant de grandes retrouvailles, chacun a pu avoir l’occasion d’échanger avec différents acteurs et découvrir la richesse d’un réseau solidaire qui essaime partout dans le Gard.

Pour l’occasion le public a eu droit à un spectacle (Photo Secours catholique)

La délégation du Secours catholique du Gard a tenu à célébrer cet anniversaire en offrant gratuitement au public un spectacle Au commencement, le vert était dans la pomme ! Un spectacle étonnant, questionnant, engageant, réalisé et mis en scène par Mireille et Vincent Buron. Cette histoire, aux allures de conte, rappelle une histoire d’amour bien connue, celle d’Adam et Ève.

Les spectateurs purent ensuite échanger autour des questions écologiques ou rendre grâce à l’église Sainte-Perpétue, pour ceux qui le souhaitaient, au cours d’une célébration eucharistique. « Chacun est reparti plein d’énergie pour continuer de déployer la fraternité là où il est, et d’espérer en un monde où le vivre ensemble est possible », se réjouissent les organisateurs.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité