Bagnols-UzèsCulture

ROCHEFORT-DU-GARD L’amour au programme des 5e Préambules

Élus et organisateur du festival les Préambules de Rochefort (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)
Élus et organisateur du festival les Préambules de Rochefort (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

La 5e édition du festival les Préambules se tiendra du 24 au 26 juin à Rochefort-du-Gard. Toujours organisé par l’association Festival de ma rue et 2068 la compagnie, l’événement propose trois jours de théâtre, concerts, cinéma, conférences et ateliers autour du thème de l’amour. 

Les Préambules, comprendre un festival en préambule du festival d’Avignon, c’est une démarche, résumée par Christiane Olivier, qui en est à la tête. « Mettre en valeur et tisser des liens avec les artistes du village et les associations du territoire, mettre en lumière les lieux patrimoniaux du village, rassembler un large public de tous âges et de tous horizons », présente Christiane Olivier. 

Une démarche qui se décline désormais toute l’année, et pour cette 5e édition du festival à proprement parler sur trois jours en commençant par le vendredi 24 juin à 19 heures une parade joyeuse théâtralisée de la fanfare Haut les mains depuis l’avenue Frédéric-Mistral, jusqu’à la soirée de clôture le dimanche 26 à partir de 19 heures avec les concerts du Sorg’Jazz Band et des Yellbows sur la place Frédéric-Mistral. 

Entretemps, des spectacles, comme « Jules et Joe » le vendredi à 20h30 au Castelas, présenté comme « une comédie musicale ou presque » et confectionné par 2068 la compagnie, ou la « Toile tissée » de la compagnie la Double accroche, le samedi à 11h30, 15 heures et 17h30 au lavoir, un spectacle de fil d’équilibre, de danse aérienne, de violoncelle et de chant, mais pas que. 

Éclectique, le programme imprégné du thème propose aussi des concerts, avec comme tête d’affiche le grand violoncelliste Vincent Courtois, présent le samedi soir à 19h30 pour un concert au Castelas, puis dans la foulée pour une projection du film « Ernest et Célestine », dont il a composé la musique. Citons aussi une conférence de Françoise Millet sur Louise Weiss le samedi à 11 heures à la salle Mistral, un atelier d’éco-gravure le samedi et le dimanche toute la journée dans la cour de la bibliothèque, « Poetic siesta », une installation de Claude Mancini le samedi et le dimanche à la salle Mistral, deux lectures et une scène ouverte le samedi après-midi ou encore une performance du musicien Rémi Charmasson et de la danseuse Léa Roméo le dimanche à 17 heures au Castelas. 

Bref, « un très beau programme varié », salue le maire de Rochefort Rémy Bachevalier, à retrouver intégralement ici. 

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Thierry Allard

34 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité