Alès-CévennesCulture

BOISSET-ET-GAUJAC Les premières « Nuits de Lascours » s’écriront dans un cadre « majestueux »

L'événement musical organisé l'été dernier dans la cour intérieure du château avait réuni 300 personnes. (Photo Corentin Migoule)
L’événement musical organisé l’été dernier dans la cour intérieure du château avait réuni 300 personnes. (Photo Corentin Migoule)

Organisée à la hâte par la municipalité boissetaine, la première édition du festival « Les nuits de Lascours » se tient ce week-end (vendredi 1er et dimanche 3 juillet). Un événement associant humour et musique dans un cadre idyllique chargé d’histoire.

Né d’une volonté de la municipalité boissetaine de faire fructifier les bonnes relations qu’elle entretient avec les propriétaires du château de Lascours, le festival « Les nuits du château », organisé à la hâte, livrera sa première version à compter de ce vendredi 1er juillet. « C’est aussi un clin d’œil à l’Agglo qui candidate pour devenir capitale française de la culture », resitue Julien Heddebaut, maire de Boisset-et-Gaujac, mentionnant la contribution « logistique » de la collectivité.

Côté programmation, l’édile boissetain, aux manettes, voulait proposer « deux spectacles assez différents » à ses habitants. Il les a trouvés avec l’humoriste Stan et le pianiste David Kadouch, lesquels font partie du précieux réseau dont dispose Pierre-Alain Challier, propriétaire du château. Après avoir arpenté les scènes parisiennes une bonne partie de l’hiver, le premier jouera son one man show pour la première fois au pied des Cévennes. « Il fait un crochet par Boisset avant de filer au festival d’Avignon », précise Julien Heddebaut, honoré de recevoir un artiste de « renommée nationale ».

48 heures plus tard, dimanche, le pianiste David Kadouch, « révélation » des Victoires de la Musique en 2010, dévoilera toute l’étendue de son talent, fort d’une discographie récemment enrichie des Musiques de Madame Bovary. Jusqu’à 300 personnes sont attendues dans la cour intérieure du château. « Le piano, avec ce cadre et les jeux de lumière, ça va être majestueux », prédit le maire. Et d’enfoncer : « Les gens, même ceux qui sont du coin, ne s’imaginent pas la splendeur du lieu. On fait un voyage dans le temps quand on y est. » Cette première édition « test » a vocation à révéler le potentiel de cet événement culturel que la mairie boissetaine entend pérenniser. À condition, bien sûr, qu’il trouve son public.

Corentin Migoule

« Les nuits de Lascours », dans la cour intérieure du château, à Boisset-et-Gaujac. Vendredi 1er juillet, one man show de Stan ; dimanche 3 juillet : concert du pianiste David Kadouch. Début des spectacles à 20h30. Tarif adulte : 18€ ou 30€ les deux. Tarif pour les moins de 18 ans : 10€ le spectacle ou 16€ les deux. Réservations en mairie ou au 04.66.61.82.46.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité