ActualitésEconomieJustice

NÎMES Le président de la CCI du Gard Éric Giraudier de nouveau condamné en appel

Eric Giraudier(Photo : Yannick Pons/ObjectifGard)
Philippe Broche et Éric Giraudier, candidats à la présidence de la CCI Gard (Objectif Gard)

La cour d’appel de Nîmes confirme et alourdit, ce jeudi 30 juin, la peine contre le président de la CCI du Gard, Éric Giraudier, dans le cadre de sa procédure en diffamation, jugée abusive, à l’encontre de onze de ses anciens élus.

Ceux-ci étaient poursuivis par leur président pour avoir critiqué la gestion d’Éric Giraudier, et en particulier son projet de future Maison de l’entreprise, considéré comme disproportionné et qualifié de « projet obsessionnel de construction » et de « palais présidentiel » dans un courriel envoyé par un mystérieux compte intitulé « eric.etramzy » dans le cadre d’une assemblée générale dématérialisée.

9 000 € d’amende

En septembre 2021, en première instance, le président réélu de la CCI avait déjà été débouté et condamné pour procédure abusive à payer 500 € à chacun des onze élus poursuivis. La cour d’appel confirme aujourd’hui ce jugement tout en alourdissant les sanctions à l’égard d’Éric Giraudier, qui devra payer 800 € à chacune de ses victimes, soit près de 9 000 €, sans compter les frais d’avocat qui seront également à la charge de la Chambre. « Je suis inquiet de voir comment M. Giraudier utilise les fonds de la CCI contre des élus qui défendaient la Chambre et ses entreprises adhérentes, réagit l’un des élus, Philippe Broche. Mais soulagé de voir que cette décision confirme le bien-fondé de notre démarché initiale. »

Pierre Havez

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité