ActualitésBagnols-UzèsCultureSociété

BAGNOLS/CÈZE La Peña del Fuego aux couleurs de la Ville

La peña del Fuego devient officiellement la peña municipale de Bagnols-sur-Cèze. Elle animera les cérémonies mais aussi les festivités, les marchés tout au long de l'année. (Laure Leflamand / Objectif Gard)
La peña del Fuego devient officiellement la peña municipale de Bagnols-sur-Cèze. Elle animera les cérémonies mais aussi les festivités, les marchés tout au long de l’année. (Laure Leflamand / Objectif Gard)

Guitare, saxophone, trompette et un polo bleu foncé. Les huit membres de la Peña del Fuego sont prêts à devenir officiellement la peña de Bagnols-sur-Cèze. La municipalité leur a remis leur tenue aux couleurs de la ville ce mercredi.

« On est heureux que Bagnols vive en musique », lance le premier adjoint Maxime Couston. Lui, d’autres élus bagnolais, et Jean-Christian Rey, le président de l’Agglomération Gard rhodanien, ont souhaité mettre à l’honneur la Peña del Fuego bagnolaise. C’est également une fierté alors que la dernière peña remonte à une trentaine d’années.

Voici le polo officiel des musiciens de la peña del Fuego. (Laure Leflamand / Objectif Gard)

Après avoir joué « Les Copains d’abord » de Georges Brassens, les musiciens ont laissé place aux remerciements. Des tenues leur ont été offertes : un polo pour l’été et un coupe-vent pour faire face au Mistral de la région. Tout le mercredi matin, les musiciens ont animé le marché hebdomadaire. Ils seront là encore le mercredi 20 juillet. La peña a permis aux Bagnolais de passer un bon moment sur la place Mallet mais aussi au milieu des stands du marché et à proximité des bars.

« Je porterai les couleurs de Bagnols assez loin »

« Merci pour la confiance », lâche Wladimir Mercier, le responsable de la Peña del Fuego aux représentant de la ville de Bagnols-sur-Cèze. Plongé dans cet univers depuis toujours, le musicien ainsi que tous ses confrères, veulent que cette peña prenne de l’ampleur de jour en jour et confère à Bagnols une petite ambiance de feria.

Au départ seulement présente pour les cérémonies au Monument aux morts, la Peña del Fuego a été choisie par la municipalité pour célébrer ses festivités. Mais les musiciens sont aussi sollicités sur d’autres événements. Plus de 190 événements sont marqués à leur agenda pour les prochains mois. « Je porterai les couleurs de Bagnols assez loin », affirme Wladimir Mercier. Uzès, Saint-Laurent-la-Vernède, Digne ou encore Paris pour le Salon de l’Agriculture, la Peña Del Fuego veut mettre « le feu » à l’échelle nationale.

Laure Leflamand

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité